Le gabarit du 29 juin. [Keystone]
Publié Modifié

Les cantons discutent de l'obligation du masque dans les transports

- Les cantons ont désormais la main pour prendre des mesures contre une flambée des cas de Covid-19. Le port obligatoire du masque dans les transports publics est en discussion, mais aucune décision n'est encore tombée.

- La Suisse a enregistré 35 nouveaux cas d'infection au Covid-19 au cours des dernières 24 heures, indique lundi l'Office fédéral de la santé publique. La semaine dernière a été marquée par une hausse du nombre de cas avec un pic à 69 samedi.

- Cette augmentation inquiète la population, les politiciens et les spécialistes, sans que ceux-ci ne soient encore alarmistes. Le ministre de la Santé Alain Berset doit rencontrer lundi les représentants des cantons pour évoquer l'évaluation de la situation et les éventuelles mesures à prendre.

- Alors que les vacances arrivent ou ont déjà commencé, nombre de Suisses se demandent comment ils passeront leur été. Certains campings affichent déjà complet et le remplissage des hôtels s'améliore, mais les réservations n'ont pas encore bondi pour juillet et août. Dans les aéroports, le trafic est encore très en dessous de la normale.

- Si elle continue de soulever des critiques, l'application Swisscovid a pour l'heure été téléchargée par 800'000 personnes.

-  L'OFSP recommande toujours de conserver une distance de 1,5 mètre avec les personnes qui ne sont pas du même ménage, de porter un masque dans le cas où cette distance ne peut être maintenue et de respecter les règles d'hygiène.

Suivi assuré par la rédaction multimédia de RTSinfo

19h45

Pas de Salon de l'auto en 2021

Dans un communiqué publié sur internet, la Fondation du Salon international de l’automobile de Genève a indiqué que l'édition 2021 n'aura pas lieu en raison la pandémie de coronavirus.

L'édition 2020 avait déjà été annulée. "Le Comité et le Conseil de Fondation ont renoncé à organiser une manifestation en 2021 pour des raisons évidentes: suite à un sondage, la majorité des exposants a indiqué qu'elle ne participerait probablement pas à une édition 2021 et qu’elle favorisait une prochaine édition en 2022", est-il indiqué dans le communiqué.

>> Lire à ce sujet: L'édition 2021 du Salon de l'auto de Genève d'ores et déjà annulée

19h10

La majorité des Suisses contre l'allègement des mesures

Les assouplissements face au coronavirus vont trop loin pour bon nombre de personnes, selon un sondage de Comparis.

L'enquête représentative a été réalisée par l'institut de sondage MarketAgent Suisse pour le compte de comparis.ch. Près de 1000 personnes de toutes les régions de Suisse ont été interrogées en juin.

Ainsi, 76% des sondés jugent plutôt important voire très important de maintenir l'interdiction des rassemblements de plus de 300 personnes. Tous les âges sont de cet avis, avant tout les plus de 60 ans, avec un taux d'approbation de 80%.

Maintenir les 2 mètres

73% veulent rendre obligatoire le port du masque dans les transports publics. Un fossé intergénérationnel se creuse sur cette question: les plus de 60 ans disent oui à 82% à cette mesure. Les sondés de moins de 30 ans sont 68% à vouloir cette obligation.

L'abandon de la règle des 2 mètres de distance entre personnes - réduite récemment à 1,5 mètre - est unanimement critiquée dans toutes les régions: 74% des participants jugent plutôt important voire très important de maintenir les 2 mètres dans la situation actuelle.

18h45

Port du masque obligatoire dans les transports en discussion

Le conseiller fédéral Alain Berset a rencontré lundi les directeurs cantonaux de la santé publique pour faire le point de la situation. Le but de cette rencontre, prévue de longue date, était de préparer la situation avant les vacances, a expliqué le ministre devant la presse.

La situation extraordinaire ayant pris fin le 19 juin, les cantons ont la responsabilité de lutter contre une recrudescence de cas de Covid-19. Il leur appartient d'identifier et d'isoler rapidement les nouveaux cas d'infection, de détecter les éventuelles zones sensibles et d'interrompre les chaînes de transmission.

Les cantons disposent d'un arsenal de mesures, et rendre le port du masque obligatoire dans les transports publics en fait partie. Des discussions vont être menées ces prochains jours, a expliqué le conseiller d'Etat bâlois Lukas Engelberger, président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé.

>> Revoir le reportage du 19h30:

Pressions pour le port du masque obligatoire [RTS]
Pressions pour le port du masque obligatoire / 19h30 / 2 min. / le 29 juin 2020

Mesure envisagée

Dans le contexte de situation particulière qui prévaut actuellement, les cantons peuvent décider d'une telle obligation, en accord avec la Confédération. Les entreprises de transports publics doivent aussi être consultées.

Cette mesure pourrait être envisagée. Dans les transports publics, trop peu de gens portent un masque de protection, a reconnu Lukas Engelberger. Il faut tout faire pour éviter une deuxième vague.

Concernant les cas de contaminations à large échelle dans des boîtes de nuit, les cantons peuvent là aussi réagir, a relevé Alain Berset. Ils peuvent décider de fermer des établissements ou réduire le nombre de personnes qui ont le droit de se rassembler.

>> Revoir également les explications de Pierre Nebel:

Pierre Nebel: "C'est maintenant aux cantons de prendre leurs responsabilités." [RTS]
Pierre Nebel: "C'est maintenant aux cantons de prendre leurs responsabilités." / 19h30 / 1 min. / le 29 juin 2020

18h30

"Facile de taper sur les boîtes de nuit"

Les autorités zurichoises ont ordonné la mise en quarantaine de 300 personnes présentes dans une boîte de nuit le 21 juin. Un cas qui met en lumière la problématique des discothèques, des lieux où les distances ne sont pas forcément respectées.

"Vous pouvez aller dans n'importe quel lieu et être contaminé. C'est facile de taper sur les clubs en disant que le problème est là-bas", regrette Jean-Marc Humberset, patron du Moulin Rouge et du Point Bar club à Genève.

Le canton de Zurich s'est dit inquiet après cette soirée de fête qui a beaucoup fait parler. De nombreux clients du club ont laissé des fausses adresses e-mail sur la liste de présence. Cette attitude a fortement handicapé le travail des traceurs.

"Chez nous, nous n'avons pas de doutes, nous faisons confiance à notre clientèle. Tout le personnel a été formé pour contrôler les pièces d'identité et enregistrer les listes. Le masque est obligatoire dans nos établissements, nous travaillons avec la population pour avoir le maximum de sécurité", explique Jean-Marc Humberset.

>> Les boîtes de nuit sont-elles hors de contrôle? L'interview de Jean-Marc Humberset dans Forum:

Un agent de sécurité contrôle l'identité d'une personne à l'entrée d'une discothèque. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Jean-Christophe Bott - Keystone
Les boîtes de nuit sont-elles hors de contrôle? Interview de Jean-Marc Humberset / Forum / 4 min. / le 29 juin 2020

18h00

Qui sont les "super-propagateurs"?

Qui sont les "super-propagateurs" du coronavirus, ces individus capables de contaminer un nombre très élevé de personnes?

Il n'existe pas de profil type, mais le SARS-Cov-2  se transmet de manière très inégale d'un individu à l'autre. Selon les données collectées jusqu'à aujourd'hui, il semble que 10% à 20% des personne infectées aient été responsables du 80% des contaminations.

Cela signifie qu'une grande majorité de malades ne transmettent le virus à personne, alors que certains contaminent la population de façon totalement disproportionnée. Une donnée qui intrigue grandement les épidémiologistes.

L'équipe de Julien Riou, à l'Université de Berne, s'est intéressée très tôt à la transmission du nouveau coronavirus. Elle identifie trois paramètres: la contagiosité du patient, les facteurs comportementaux et l'envrionnement.

>> Les précisions dans Forum:

Des personnes dansent dans une discothèque. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Jean-Christophe Bott - Keystone
Les super-propagateurs, des individus capables de contaminer de nombreuses personnes au Covid-19 / Forum / 3 min. / le 29 juin 2020

16h30

Swiss reprendra les vols Genève-Zurich en juillet

La compagnie aérienne Swiss va redémarrer ses opérations entre Genève et Zurich en juillet. Les passagers au départ de Genève auront ainsi à nouveau accès aux vols intercontinentaux depuis la Suisse.

Pour les mois de juillet et août, l'horaire prévoit une douzaine de liaisons hebdomadaires. En septembre et en octobre, ce nombre devrait être porté à 21, a indiqué le transporteur à croix blanche lundi dans un communiqué.

Vols long-courrier

Comme annoncé précédemment, Swiss va progressivement étoffer son offre jusqu'en automne. Plus concrètement, elle entend desservir dès juillet une douzaine de nouvelles destinations en Europe. Au départ de Genève, elle assurera à nouveau 24 liaisons, parmi lesquelles un grand nombre de destinations touristiques dans le sud de l'Europe.

Pour ce qui est du réseau long-courrier, Swiss reprendra ses opérations depuis Zurich vers 13 destinations en juillet, et 18 à partir d'octobre. Parmi les aéroports à nouveau desservis figurent São Paulo, Shanghai, Montréal et Tel-Aviv.

15h30

Simonetta Sommaruga s'affiche avec un masque

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a diffusé lundi sur Twitter une photo d'elle sortant d'un tram avec un masque sur le visage.

Si le port du masque n'est pas obligatoire dans les transports publics en Suisse, plusieurs appels en faveur d'une telle mesure ont été lancés.

Matthias Egger, chef du groupe de travail Covid-19 de la Confédération, a notamment déclaré dans la SonntagsZeitung: "Nous recommandons l'obligation de porter un maque dans les transports publics et partout où le traçage des contacts n'est pas possible".

14h55

Lausanne et Sion présentent leurs programmes culturels

Lausanne poursuit son engagement pour soutenir ses artistes. Une semaine après avoir présenté son plan de relance en faveur de la culture, la Ville a publié lundi un programme culturel estival mis sur pied en un rien de temps.

Après l'annonce la semaine passée d'une aide de 2,5 millions de francs de soutien, et suite à l’annulation de nombreuses manifestations culturelles de l'été, la Ville de Lausanne a réuni un grand nombre d’acteurs culturels au sein d’un riche programme estival, annonce-t-elle lundi dans un communiqué.

>> Lire également: Lausanne consacre 2,5 millions pour relancer la culture

Un appel à projets artistiques a été lancé pour une Semaine des arts de la scène (du 20 au 23 août) et une campagne CultureDebout a été lancée parallèlement pour promouvoir et soutenir les différents rendez-vous, dont l'organisation durant cinq week-ends (du 17 juillet au 15 août) de spectacles et concerts à Montbenon.

Aussi à Sion

Du 3 juillet au 16 août, la Ville de Sion (VS) propose à ses habitants de profiter d'Impulsion estivale, un "copieux programme" d'activités et de spectacles gratuits pour animer les vendredis et samedis de l'été de 14h à 20h.

Ainsi, des concerts, visites guidées, spectacles de rue ou encore des ateliers pour enfants sont prévus. Les animations se déroulent pour la plupart en plein air et sont susceptibles d’être annulées ou déplacées en fonction de la météo.

>> Tous les détails à lire:  Un programme culturel estival alternatif présenté par la Ville de Lausanne

14h20

Qu'attendre de la rencontre d'Alain Berset avec les cantons?

Le ministre de la Santé Alain Berset doit rencontrer lundi les représentants des cantons pour évoquer l'évaluation de la situation et les éventuelles mesures à prendre.

"Il ne faut pas attendre de décisions concrètes", a expliqué dans le 12h45 Pierre Nebel. "Cette rencontre va servir à deux choses. Premièrement Alain Berset va rappeler aux cantons que c'est à eux maintenant de prendre toutes les mesures nécessaires pour contenir l'épidémie". Les deux parties vont également aborder les deux questions centrales du moment, une éventuelle obligation du port du masque dans les transports publics et une éventuelle quarantaine pour les voyageurs venant de zones à risques.

>> Les explications du journaliste Pierre Nebel dans le 12h45:

Pierre Nebel: "tout n'est pas sous contrôle" [RTS]
Pierre Nebel: "tout n'est pas sous contrôle" / 12h45 / 1 min. / le 29 juin 2020

14h00

Cérémonies de remise des diplômes demandées à Fribourg

Les jeunes Fribourgeois ne doivent pas être privés de cérémonies de remise des diplômes. Tel est l'appel lancé par le député PLR Savio Michellod qui a déposé une question, adressée au gouvernement. Cette requête intervient alors que les célébrations sauvages se multiplient.

Ainsi, malgré les risques de propagation du virus, 1500 jeunes se sont réunis jeudi soir au centre-ville de Fribourg pour célébrer la fin de l'année scolaire

Pour Savio Michellod, interrogé dans le 12h30, il vaut mieux encadrer les jeunes, plutôt que d'interdire les fêtes qui deviendront sauvages et hors de contôle.

>> Les explications dans le 12h30:

Savio Michellod, secrétaire général des jeunes libéraux-radicaux de son canton et membre d'Ecologie libérale [Caroline Dumoulin - RTS]Caroline Dumoulin - RTS
Fribourg: un député PLR veut maintenir les cérémonies de remise de diplômes / Le 12h30 / 1 min. / le 29 juin 2020

13h20

Comment reprendre une vie nocturne sans créer de foyer d'infection?

A Zurich, les discussions sont vives après l'infection d'au moins 5 personnes dans un club et la mise en quarantaine de 300 autres, suite à des dysfonctionnements reconnus.

Le traçage, notamment, s'est avéré en partie impossible, car près d'un tiers des clubbers ont donné de fausses adresses e-mail à l'entrée, se rendant donc impossibles à contacter. Et, selon des journaux alémaniques, d'autres clients ayant joué le jeu n'auraient tout simplement pas été contactés par les autorités.

En conséquence, certains politiques demandent un durcissement des mesures, allant parfois jusqu'à demander le port du masque obligatoire ou encore de faire une copie des cartes d'identité des clients. Ces différentes options seront discutées mardi entre le canton et les patrons de clubs.

>> Le sujet dans le 12h30:

Zurich "by night", Kreis 4, mars 2011. [Ueli Christoffel - Keystone]Ueli Christoffel - Keystone
Zurich: les boîtes de nuit bientôt refermées après de nouvelles contaminations ? / Le 12h30 / 1 min. / le 29 juin 2020

À Berne, l'organisation d'une soirée techno sauvage samedi devant le club alternatif de la Reitschule fait également grincer des dents. Elle aurait rassemblé des centaines de personnes.

Or, depuis une semaine, le nombre de nouveaux cas de Covid-19 repart à la hausse. Le taux de reproduction du virus est désormais de 1,58 selon la task force scientifique de la Confédération, en augmentation. En avril, ce taux de reproduction était descendu à 0,6.

En conséquence, le chef du groupe de travail Matthias Egger plaide désormais pour des mesures plus strictes, notamment des obligations du port du masque plus systématiques.

12h30

35 nouveaux cas en 24 heures

La Suisse a enregistré 35 nouveaux cas d'infection au Covid-19 au cours des dernières 24 heures, indique lundi l'Office fédéral de la santé publique. La semaine dernière a été marquée par une hausse du nombre de cas avec un pic à 69 samedi.

En une semaine, on est passé de 18 cas de contamination lundi il y a une semaine à 69 samedi, puis 62 dimanche et 35 ce lundi. Au total, l'OFSP a enregistré 332 nouveaux cas en sept jours, contre 168 la semaine précédente.

Aucun nouveau décès n'est à déplorer lundi. L'OFSP dénombre 1682 décès depuis le début de la pandémie. Les hospitalisations sont au nombre de 4033, un taux inchangé par rapport à la veille.

Quant aux tests, 566'594 ont été effectués depuis le début de la pandémie, dont 6,7 % étaient positifs. Durant les dernières 24 heures, le personnel soignant a procédé à 3785 tests et 55'736 ces sept derniers jours.

L'intérêt pour l'application Swiss-Covid, qui permet de tracer les infections, reste grand. Durant le week-end, l'application a été activée 806'000 fois.

11h50

Solutions exigées pour les indépendants

Le Parlement continue de mettre la pression sur le gouvernement pour qu'il aide les indépendants touchés par la crise du coronavirus. La commission de la sécurité sociale et de la santé du Conseil national demande au Conseil fédéral de trouver des solutions pour les cas de rigueur avant les vacances d'été.

La fin de l'allocation pour perte de gain le 16 mai et des indemnités en cas de chômage partiel le 31 mai inquiète la commission. Raison pour laquelle elle a écrit au Conseil fédéral pour qu'il prenne des mesures devant s'appliquer jusqu'à la session extraordinaire prévue du 7 au 11 septembre, indiquent lundi les services du Parlement.

A cette occasion, les Chambres fédérales devraient se pencher sur les deux motions de la commission afin que les versements soient prolongés. La commission de l'économie du Conseil national a elle aussi pris position en ce sens.

11h10

Daniel Koch: "Le risque de deuxième vague est réel aujourd'hui"

Daniel Koch, l'ancien Monsieur Covid de l'Office fédéral de la santé publique, estime que le risque de deuxième vague est "aujourd'hui réel" au vu des indices actuels. Interrogé par la RTS, le néo-retraité juge qu'il faut tout faire pour éviter un nouveau confinement.

"La Suisse a la capacité d'éviter une deuxième vague si on arrive à retracer toutes les chaînes de transmission", assure Daniel Koch, qui juge que le risque va encore augmenter à l'approche de l'hiver.

Pour lui, des mesures locales sont importantes, mais des mesures trop contraignantes seraient difficiles à rétablir.

>>  "Le risque de deuxième vague est réel aujourd'hui":

Daniel Koch: "Le risque de deuxième vague est réel aujourd'hui" [RTS]
Daniel Koch: "Le risque de deuxième vague est réel aujourd'hui" / L'actu en vidéo / 1 min. / le 29 juin 2020

>> Lire également: Daniel Koch: "Le risque de deuxième vague est réel aujourd'hui"

10h45

Des écoles de recrues dans l'ombre du coronavirus

Quelque 12'500 recrues et cadres de l'armée commencent lundi leur école. Coronavirus oblige, ils devront se plier à des règles d'hygiène et de distance strictes.

Les mesures ont commencé avant même le début des cours. Chacun a reçu deux masques de protection pour pouvoir voyager en toute sécurité jusqu'à sa caserne, indique lundi le Département fédéral de la défense.

Test de dépistage

Arrivés sur place, recrues et cadres devront se soumettre à un test de dépistage du Covid-19, dont les résultats ne seront disponibles qu'à la fin de la semaine au plus tôt. D'ici là, le port du masque sera obligatoire en permanence. Et tous devront rester en caserne le premier week-end.

L'instruction se fera en petits groupes et avec la distance sociale nécessaire. Le sport se pratiquera individuellement. Le port du masque est requis partout où les consignes de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) ne peuvent pas être respectées.

>> Lire: Ecoles de recrues d'été encadrées par des mesures sanitaires drastiques

09h55

Pas de hausse des primes, selon Santésuisse

"En Suisse, il y a encore un potentiel d'économies considérables dans les hôpitaux", selon le président de la faîtière des assureurs Santésuisse Heinz Brand. La crise du coronavirus a montré, selon lui, que l'offre pouvait être améliorée.

"Dans le secteur des soins intensifs, l'éventail des services est trop restreint, alors qu'il est trop large pour les hôpitaux traditionnels", détaille le Grison lundi dans le Blick.

Pas de hausse des primes

Concernant les primes d'assurance maladie, Heinz Brand promet qu'elles ne vont pas augmenter à cause du coronavirus. Les assureurs ont constitué des réserves au fil des ans qu'ils pourront utiliser pour couvrir d'éventuels coûts supplémentaires. "Les caisses sont également prêtes financièrement pour une deuxième vague", assure Heinz Brand.

9h00

Serrage de vis demandé pour les discothèques

L'inquiétude monte face à l'augmentation constante du nombre d'infection au Covid-19 depuis une semaine. Les derniers chiffres publiés dimanche par l'OFSP font état d'une hausse de 62 cas en 24 heures.

Parmi les faits marquants du week-end: il y a la mise en quarantaine de 300 clients d'une discothèque zurichoise mais aussi et surtout des appels à rendre obligatoire le port du masque qui se multiplient de la part de responsables politiques et sanitaires.

Médecin cantonal neuchâtelois, Claude-François Robert prône un serrage de vis pour les clubs et une approche pragmatique pour les masques.

>> Son interview dans La Matinale:

Le médecin cantonal neuchâtelois, Claude-François Robert. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Jean-Christophe Bott - Keystone
Claude-François Robert prône un serrage de vis pour les clubs / La Matinale / 1 min. / le 29 juin 2020

8h20

L'aéroport de Genève reprend lentement ses activités

Entre 2000 et 4000 personnes embarquent à Genève chaque jour depuis le 15 juin. Ce chiffre est encourageant, mais il reste encore en dessous des meilleures prévisions de Genève Aéroport. A titre de comparaison, il y a actuellement 92% de passagers en moins par rapport à la même période l'an dernier.

Les compagnies aériennes testent le marché. Toutes les deux semaines, elles revoient leur offre en fonction de la demande. Actuellement, elles effectuent une quinzaine de vols au départ de Cointrin, contre 149 en temps normal. De nouvelles destinations vers le Portugal ou la Turquie ont été ouvertes.

Des vols intercontinentaux vont également voir le jour, mais de manière très progressive. Air Canada va proposer par exemple dès le début juillet un vol pour Montréal.

Après deux semaines d'activité, la vie reprend progressivement à Cointrin, mais pas encore de quoi éponger ses quelque 50 millions de perte prévues en 2020.

>> Les détails dans La Matinale:

La reprise est timide à l'aéroport de Genève. 3000 passagers contre 50'000 par jour l'an dernier à la même époque. [RTS]RTS
L'aéroport de Genève reprend lentement ses activités / La Matinale / 1 min. / le 29 juin 2020

>> Lire également: 3000 passagers à Cointrin ce samedi, contre 50'000 en temps normal

8h00

Alain Berset va rencontrer les directeurs cantonaux de la santé

Alors que l'inquiétude monte face à la résurgence d'infections au coronavirus, le conseiller fédéral Alain Berset doit rencontrer lundi les responsables cantonaux de la santé.

Avec le rebond de cas confirmés (plus de 60 contaminations recensées samedi et dimanche), les autorités ont renouvelé leur appel au respect des mesures sanitaires.

07h45

L'inquiétude commence à remonter

Durant le week-end, le chef du groupe de travail Covid-19 de la Confédération Matthias Egger s'est dit inquiet de l'augmentation du nombre de cas.

Le taux d'infection, dit de "reproduction", est de 1,28, a-t-il tweeté samedi. Un chiffre supérieur à 1 est un signal d'alarme: le virus continue de se propager, a-t-il ajouté sur la radio SRF.

>> Voir aussi le sujet du 19h30 sur la hausse des nouveaux cas:

Risque de redémarrage de l'épidémie. 300 visiteurs d'un club zurichois en quarantaine. [RTS]
Risque de redémarrage de l'épidémie. 300 visiteurs d'un club zurichois en quarantaine. / 19h30 / 2 min. / le 28 juin 2020

De son côté, le ministre de la Santé Alain Berset a mis en garde contre un relâchement dans la lutte contre le coronavirus. Il se dit pour l'heure prudemment confiant. Mais la situation risque d'être à nouveau plus difficile plus tard dans l'année, a déclaré le conseiller fédéral aussi sur SRF.

"Il n'y a pas de miracle et seulement une voie", a-t-il ajouté, se référant aux possibilités de tests: même avec des symptômes légers, les gens doivent se faire tester. Faire attention et se mettre en quarantaine en cas de test positif est une question de responsabilité individuelle et de responsabilité face à la société.

La situation sera sans doute à nouveau plus tendue plus tard cette année: "Nous verrons alors si nous pouvons à nouveau supporter cela, en tant que société", a poursuivi Alain Berset. Les autorités sont bien préparées, mais il faut la collaboration de toute la population et de toutes les entreprises du pays.

>> Le décryptage de Samia Hurst, médecin et bioéthicienne, dans le 19h30:

Le décryptage de Samia Hurst, médecin et bioéthicienne. [RTS]
Le décryptage de Samia Hurst, médecin et bioéthicienne. / 19h30 / 2 min. / le 28 juin 2020

>> Ecouter aussi l'interview de Jacques Gerber, ministre jurassien de la santé dans Forum:

Les cantons face à la hausse des cas de coronavirus: interview de Jacques Gerber [RTS]
Les cantons face à la hausse des cas de coronavirus: interview de Jacques Gerber / Forum (vidéo) / 7 min. / le 28 juin 2020

07h30

Des vacances en Suisse ou à l'étranger?

Choisir entre les vacances en Suisse ou à l'étranger, c'est le dilemme pour les Suisses cet été, alors qu'une partie des Romands et des Alémaniques est déjà en congé et que beaucoup d'autres suivront en fin de semaine prochaine.

En Suisse, plusieurs campings affichent déjà complet, grâce à une clientèle majoritairement alémanique et une affluence rarement vue aussi tôt dans la saison.

Dans les Alpes vaudoises aussi, par exemple, l’horizon se dégage pour les hôtels. Plusieurs d'entre eux ont affiché complet pour la première fois ce week-end, surtout des courts séjours réservés à la dernière minute. Reste que le taux d’occupation pour juillet-août n’est souvent que de l'ordre de 20%.

>> Le reportage du 19h30:

Les Suisses sont incités à passer leurs vacances au pays. Qu'en est-il en réalité? [RTS]
Les Suisses sont incités à passer leurs vacances au pays. Qu'en est-il en réalité? / 19h30 / 2 min. / le 28 juin 2020

Dans les aéroports, le trafic est encore très en dessous de la normale, notamment à Cointrin, qui a semblé bien vide ce week-end, alors que ce sont d'ordinaire des jours de forte affluence.

>> Lire aussi: 3000 passagers à Cointrin ce samedi, contre 50'000 en temps normal

07h15

Swisscovid en débat

Disponible pour tous depuis jeudi, l'application Swisscovid a pour l'heure été téléchargée par 800'000 personnes. Cet outil développé notamment par des experts de l'EPFL suscite toutefois encore des critiques et des interrogations concernant le risque de traçage.

>> Débat dans Forum entre Annick Chevillot, journaliste à Heidi.news, Emmanuel Borloz, journaliste à 24 Heures, et Anouch Seydtaghia, journaliste au Temps:

Forum des médias - Swisscovid, l'application miracle? [RTS]
Forum des médias - Swisscovid, l'application miracle? / Forum (vidéo) / 17 min. / le 28 juin 2020

07h00

Les places dans les centres aérés se font rares

Alors que certains parents ont dû repenser leurs vacances et trouver comment occuper leurs enfants, les places dans les activités d'été se font rares. Certains centres aérés ont même dû annuler leur saison à cause de la pandémie.

Tous les enfants n'ont ainsi pas eu la chance de trouver une place. Cette année, on observe une baisse de 30% des places à Genève et dans le canton de Vaud, selon les représentants de la branche. Même constat à Fribourg, où l'on compte entre 20 et 30% de places en moins.

>> Les précisions du 19h30:

Les places dans les centres aérés se font rares alors que beaucoup de parents ont vu leurs vacances chamboulées. [RTS]
Les places dans les centres aérés se font rares alors que beaucoup de parents ont vu leurs vacances chamboulées. / 19h30 / 2 min. / le 28 juin 2020

>> Lire aussi: Les places dans les centres aérés se font rares à cause de la pandémie

06h45

Les cliniques privées vaudoises dénoncent une inégalité de traitement

Les cliniques privées vaudoises dénoncent une inégalité de traitement après l'annonce du Conseil d'Etat vendredi de vouloir débloquer 160 millions de francs essentiellement pour aider les hôpitaux publics du canton.

Les cliniques privées s'estiment lésées parce qu'elles ne seront rémunérées que pour leur prise en charge des patients Covid, mais pas pour leur manque à gagner durant la pandémie, contrairement au CHUV par exemple.

Interrogé dimanche dans Forum, Jérôme Simon-Vermot, secrétaire général de Vaud Cliniques, l'Association vaudoise des cliniques privées, juge que les cliniques privées ont participé au même titre que les autres établissements sanitaires à la prise en charge des patients Covid. Et, ajoute-t-il, le canton de Vaud a réquisitionné l'ensemble des cliniques privées du canton en leur demandant de mettre à sa disposition sur sa demande l'entier de leurs capacités pour lutter contre le coronavirus.

>> L'interview de Jérôme Simon-Vermot dans Forum:

Les cliniques privées vaudoises dénoncent une inégalité de traitement: interview de Jérôme Simon-Vermot [RTS]
Les cliniques privées vaudoises dénoncent une inégalité de traitement: interview de Jérôme Simon-Vermot / Forum (vidéo) / 5 min. / le 28 juin 2020

06h30

Le drive-in a la cote

Rassembler tout en respectant les mesures sanitaires, un vrai casse-tête pour les organisateurs d’événements. Alors que de nombreux festivals et spectacles sont annulés cet été, certains tentent de sortir leur épingle du jeu grâce à une astuce: confiner les spectateurs dans leurs véhicules.

Le concept de cinéma drive-in n’est pas nouveau mais il fait un retour marqué. Des centaines de projections sont annoncées dans tout le pays.

En Suisse, le premier open-air du genre s’est déroulé ce week-end sur le parking d'une zone industrielle d’Härkingen (SO). Quatre concerts au total avec à chaque fois près de 150 véhicules. Ici on profite du son grâce à son autoradio ou avec des écouteurs, sans fil pour pouvoir danser librement.

>> Le reportage du 19h30:

Le concept du drive-in parfaitement adapté pour profiter d'événements culturels en temps de Covid. [RTS]
Le concept du drive-in parfaitement adapté pour profiter d'événements culturels en temps de Covid. / 19h30 / 1 min. / le 28 juin 2020

06h15

Retour sur le week-end

La Suisse a enregistré 62 nouveaux cas d'infection au Covid-19 au cours des dernières 24 heures, indique dimanche l'Office fédéral de la santé publique. La semaine a été marquée par une hausse du nombre de cas avec 18 lundi, 22 mardi, 44 mercredi, 52 jeudi, 58 vendredi, 69 samedi et donc 62 dimanche.

Au total, l'OFSP a enregistré 307 nouveaux cas cette semaine, contre 168 la semaine précédente.

Aucun nouveau décès n'est à déplorer dimanche. L'OFSP dénombre 1682 décès depuis le début de la pandémie. Les cantons font eux état de de 1962 décès, aucun depuis le 24 juin.

>> Lire aussi: La contamination au Covid-19 se stabilise à 62 nouveaux cas dimanche

>> Relire aussi le suivi de la journée de vendredi: L'application SwissCovid a déjà été activée par un demi-million de personnes

06h00

Le dossier complet

Retrouvez dans notre dossier toutes les informations, toutes les analyses et toutes les émissions consacrées au coronavirus.

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus