Publié le 23 juillet 2019 à 09:43

Le dispositif de la Fête des Vignerons face aux risques sécuritaires

L'arène de la Fête des Vignerons 2019 avant une répétition le 8 juillet 2019.
Coin du voile levé sur la sécurité prévue pour la Fête des vignerons La Matinale / 1 min. / le 16 juillet 2019
La plus grande manifestation de Suisse va accueillir près d'un million de personnes, pendant un mois, en ville de Vevey. Pour assurer leur sécurité, un dispositif "souple, léger et mobile" a été présenté lundi.

L'organisateur et les autorités cantonales et communales n'ont pas détaillé le nombre de policiers présents, confidentialité oblige. Mais on sait en revanche qu'il y aura entre 400 et 600 personnes, chaque jour, pour assurer sécurité et bien-être des spectateurs - notamment pour rediriger les personnes perdues, soigner les malaises ou calmer les esprits.

A quelques encablures de l'arène, le Centre de traitement des opérations en cours (TOC) pilotera toute la sécurité. Et 20 ans après la Fête de 1999, il a fallu tout réinventer en la matière.

>> Voir les 5 choses à savoir sur la Fête des Vignerons:

"Les risques ont changé"

"Le monde a changé, donc les besoins sécuritaires ont changé, les risques ont changé, les attentes des citoyens ont changé, les moyens technologiques sur lesquels on peut s'appuyer pour prendre un certain nombre de décisions ont changé eux-aussi", explique le responsable cantonal de la sécurité pour la manifestation Denis Froidevaux mardi dans La Matinale.

Mouvements de foule et terrorisme

L'état-major cantonal de conduite a d'ailleurs procédé à une analyse de risques. Il y en a 77 au total, mais avec deux craintes principales: "Ce sont les mouvements de foule, qui - compte-tenu de l'exiguïté des lieux et de la densité des personnes présentes - à certains moments peuvent vraiment nous poser des soucis et avoir des conséquences relativement graves", explique Denis Froidevaux. "L'autre, c'est évidemment un événement lié à un acte terroriste isolé, qu'on ne peut pas exclure. Personne ne peut l'exclure."

Le responsable de la sécurité soulève encore une autre crainte, plus fréquente, liée aux cas sanitaires: la canicule, la moyenne d'âge des spectateurs et la consommation d'alcool risquent d'augmenter les malaises.

>> Ecouter l'interview de Frédéric Hohl, directeur exécutif, dans La Matinale:

Frédéric Hohl, directeur exécutif de la Fête des Vignerons.
Martial Trezzini - Keystone
La Matinale - Publié le 16 juillet 2019

oang avec Sarah Clément et ats

Publié le 23 juillet 2019 à 09:43

Un nouvel outil pour gérer les foules

Entre 800'000 et 1 million de personnes sont attendues du 18 juillet au 11 août à Vevey.

Des barrières jaunes contre les véhicules bélier permettront de protéger les zones à forte densité, comme la place de la gare et des caméras filmeront un certain nombre de points chauds.

L'Etat-Major cantonal de conduite (EMCC) va tester à cette occasion un nouvel outil, mis au point par une start-up zurichoise et renforcé pour la Fête. Ce programme informatique permet de donner une image la plus fiable possible de la densité de personnes dans certaines zones de la ville.

Lorsque la densité de visiteurs dépasse les 80%, il y a un "danger potentiel" et les chiffres passent à l'orange. Il s'agira alors de dévier les flux de spectateurs vers d'autres zones.