Publié

Un Suisse de l'année bientôt à la retraite, personnel de bord à bout, le danger des "nudes" pour les ados

Les 5 choix de la semaine. [RTS]
Les 5 choix de la semaine. [RTS]
La Suisse critiquée sur ses sanctions contre la Russie par un homme d'affaires anglo-américain, le chirurgien cardiaque René Prêtre va ranger son bistouri, quand les "nudes" échangés entre ados deviennent problématiques, le personnel de Swiss à bout en raison des conditions de travail, la Grande Edition se penche sur les femmes d'Etat: ce sont les cinq choix de la semaine de RTSinfo.

INTERVIEW - "La Suisse est le maillon faible"

L'homme d'affaires anglo-américain Bill Browder a récemment témoigné devant une commission du Congrès américain appelée "Helsinki". En pleine guerre en Ukraine, il accuse le Ministère public de la Confédération d'avoir une approche molle sur la criminalité financière russe.

"J'ai beaucoup traité avec ceux qui sont chargés d'appliquer les lois en Suisse, et j'ai constaté, au fil des ans, que le bureau du procureur suisse a été compromis par les Russes dans un certain nombre de gros dossiers. Beaucoup de ces personnes compromises continuent d'avoir des rôles importants au sein du bureau du procureur. Ce que cela suggère, c'est que lorsqu'il faut sévir contre la Russie, la Suisse est le maillon faible", estime Bill Browder, interviewé dans l'émission Tout un monde.

>> Relire l'interview complète de Bill Browder: Bill Browder: "La Suisse est le maillon faible lorsqu'il s'agit de sévir contre la Russie"

La Russie a placé la Suisse sur sa liste des "pays inamicaux", parce qu'elle s'est alignée sur les sanctions européennes contre Moscou. L'ambassadeur à Berne a d'ailleurs menacé de représailles. Il est donc difficile, depuis quelques semaines, de parler d'une grande complicité entre la Suisse et la Russie.

"Les pays eux-mêmes ne sont bien sûr pas de mèche. C'est au niveau de certains individus qu'il y a de la collusion. A haut niveau, la Suisse a toujours eu la bonne approche en disant ce qu'il fallait dire. C'est quand on entre dans la mécanique des choses que les problèmes commencent", constate l'homme d'affaires, qui s'attend par ailleurs au statu quo avec la nomination récente du nouveau procureur de la Confédération.

>> Ecouter l'entretien avec Bill Browder dans Tout un monde:

Bill Browder, l’ennemi n°1 du président russe Vladimir Poutine. [Francisco Seco - AP Photo/Keystone]Francisco Seco - AP Photo/Keystone
Bill Browder a le Ministère public de la Confédération dans le collimateur suite à l'affaire Magnitsky / Tout un monde / 10 min. / le 11 mai 2022

FACE A FACE -  Après 6000 opérations, René Prêtre bientôt à la retraite

Après une vie à opérer des milliers de minuscules coeurs d'enfants, le chirurgien cardiaque René Prêtre va prendre sa retraite cet été. Il revient pour le 19h30 sur ses 40 ans de carrière, des Etats-Unis à Zurich puis Lausanne, et ses projets humanitaires au Mozambique et au Cambodge.

>> Relire aussi: René Prêtre: "Il faut être extrêmement précis pour opérer un coeur de la taille d'une prune"

Désigné Suisse de l'année en 2009, René Prêtre a contribué à faire connaître la chirurgie cardiaque pédiatrique. Chaque jour, il reçoit des lettres de remerciements de la part de parents ou de grands-parents. "Je reçois aujourd'hui des lettres de Zurich de la part d'adolescents qui ont 17-18 ans et qui me disent 'je vais bien, je suis content, je vous remercie". Cette deuxième vague de lettres me fait extrêmement plaisir".

Le Jurassien de 65 ans ne compte pas pour autant ranger complètement son bistouri dans un placard. Il continuera à opérer des enfants plus grands "ainsi que quelques adultes, car quand on peut le plus, on peut le moins!".

>> Voir l'interview au 19h30 de René Prêtre:

Interview du chirurgien cardiaque René Prêtre, à la veille de sa retraite. [RTS]
Interview du chirurgien cardiaque René Prêtre, à la veille de sa retraite. / 19h30 / 4 min. / le 12 mai 2022

ENQUETE - Les "nudes" entre mineurs sous le coup de la loi

Chaque année, la police fédérale suisse reçoit des milliers de signalement d’images pédopornographiques. Souvent, ce sont des adolescents qui se filment eux-mêmes nus et échangent ces "nudes". Ils sont alors identifiés et convoqués par la police. L'émission Mise au point a enquêté sur le phénomène.

Un "nude" est une image dénudée que l'on s'échange sur les réseaux. Quand cette image se partage entre ados, voire entre enfants, la pratique devient problématique. Avec l'aide des services américains, la police suisse traque ces images qui tombent sous le coup de la loi comme matériel pédopornographique. Soudain, le jeune qui s'est filmé se retrouve dans la ligne de mire de la justice et de la police.

>> Pour plus d'informations: Les "nudes" entre mineurs sous le coup de la loi

Ces images prises ou partagées par les jeunes finissent en Virginie, aux Etats-Unis, dans les serveurs du National Center for Missing & Exploited Children (NCMEC). Cette organisation non gouvernementale américaine lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants. En Suisse, c'est la police fédérale, chargée de lutter contre la pédocriminalité, qui reçoit les rapports NCMEC. En 2020, Fedpol en a reçu 7852, qui ont débouché sur 1166 dénonciations aux cantons.

>> Revoir Mise au Point:

Les "nudes" entre mineurs sous le coup de la loi [RTS]
Les "nudes" entre mineurs sous le coup de la loi / Mise au point / 12 min. / le 8 mai 2022

TEMOIGNAGE - Le personnel de Swiss est à bout

A la faveur du relâchement des règles anti-Covid, Swiss redécolle. Mais entre la direction et le personnel, le courant ne passe plus. Fatigués et démoralisés, de nombreux employés se plaignent des mauvaises conditions de travail. La compagnie a décidé de prendre des mesures et garantit que la sécurité est assurée.

>> Relire: "L'ambiance est merdique": fatigué et démoralisé, le personnel de Swiss est à bout

L’an dernier, pour faire face à la crise, Swiss a licencié près de 10% de son personnel navigant. Aujourd’hui, les vols reprennent et la charge de travail se répartit sur l’effectif restant. Pour faire part de leur mécontentement et dénoncer la pression qu’ils et elles subissent, les stewards et les hôtesses de l’air de la compagnie arborent depuis plusieurs semaines un pin’s en forme de citron.

"L’ambiance, il faut bien le dire, est merdique", confie lundi dans le 19h30 Martin, un steward alémanique qui préfère rester anonyme. "Le sujet est abordé à chaque vol. On se plaint de la direction, on se plaint de nos conditions de travail et beaucoup disent qu’ils n’en peuvent plus. Mais dès que les portes de l’avion se ferment, on fait notre job."

>> Revoir le témoignage d'un steward dans le 19h30:

Le personnel de la compagnie aérienne Swiss est ulcéré par le management de la direction. Témoignage édifiant d’un steward [RTS]
Le personnel de la compagnie aérienne Swiss est ulcéré par le management de la direction. Témoignage édifiant d’un steward / 19h30 / 3 min. / le 9 mai 2022

LA GRANDE EDITION - Nuria Gorrite et Christelle Luisier, femmes d'Etat

Adrénaline du pouvoir, casse-têtes, journées sans fin… Mise au Point a suivi, jour et nuit, Nuria Gorrite (PS) et Christelle Luisier (PLR) dans leur action gouvernementale ainsi que dans leur campagne électorale. Les images nous embarquent dans le parcours de deux combattantes pour leur réélection à l’exécutif vaudois. Confidences.

>>Revoir la séquence dans Mise au Point:

La Grande Édition: Nuria Gorrite (PS) et Christelle Luisier (PLR). [RTS]
La Grande Édition: Femmes d'État / Mise au point / 55 min. / le 8 mai 2022

RTSinfo

Publié