Modifié

Le récapitulatif des nouveaux assouplissements des mesures contre le Covid-19

Confinement assoupli plus vite que prévu en Suisse. Une nouvelle bien accueillie par l'économie. [RTS]
Confinement assoupli plus vite que prévu en Suisse. Une nouvelle bien accueillie par l'économie. / 19h30 / 1 min. / le 29 avril 2020
Magasins, restaurants, musées, écoles primaires et secondaires pourront ouvrir le 11 mai. Lors de deux conférences de presse, le Conseil fédéral a précisé mercredi de nouveaux assouplissements, assortis de mesures de précaution face au coronavirus. Notre récapitulatif.

Magasins, restaurants, musées et bibliothèques pourront rouvrir dès le 11 mai. Les entraînements sportifs reprendront et les transports publics circuleront normalement.

Le gouvernement estime que la situation – avec un ralentissement de la propagation du coronavirus – permet d'aller au-delà des annonces faites il y a deux semaines.

>> Lire aussi: Restaurants et écoles pourront rouvrir le 11 mai et aide fédérale au secteur aérien

La vie ne peut toutefois pas "reprendre son cours comme avant", selon la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga: "Nous devons apprendre à vivre avec le virus", a-t-elle souligné. Les assouplissements s'accompagneront de plans de protection.

Les règles de distance et d'hygiène devront être respectées. A cet égard, le Conseil fédéral réalisera un monitorage pour observer attentivement les conséquences des mesures d'assouplissement sur l'évolution de l'épidémie.

A partir du 11 mai, la deuxième étape de l'assouplissement des mesures concernant le Covid-19. [OFSP - admin.ch]A partir du 11 mai, la deuxième étape de l'assouplissement des mesures concernant le Covid-19. [OFSP - admin.ch]

- RESTAURANTS – Accueil limité

Ils pourront accueillir leurs clients à condition que chaque table n'accueille que quatre personnes ou des parents avec leurs enfants. Les clients devront tous être assis et les tables espacées de deux mètres ou isolées avec un élément de séparation.

"La responsabilité des restaurants et établissements qui reprendront leur activité est grande et les clients devront observer les nouvelles règles", a prévenu le ministre de la santé Alain Berset. D'autres mesures pour la restauration tomberont le 27 mai.

>> Les restaurateurs se réjouissent, mais s'interrogent aussi sur les mesures à prendre. Le reportage du 19h30:

Les restaurants pourront rouvrir le 11 mai mais à certaines conditions. [RTS]
Les restaurants pourront rouvrir le 11 mai mais à certaines conditions. / 19h30 / 2 min. / le 29 avril 2020

- TRANSPORTS PUBLICSRetour à l'horaire normal

Ils circuleront à nouveau selon l'horaire normal, mais le port du masque n'y sera pas obligatoire. Il ne sera recommandé que lors de fort afflux de voyageurs. "Une rencontre entre le Conseil fédéral et les milieux concernés est prévue jeudi pour discuter d'un concept de protection", a indiqué Simonetta Sommaruga.

- ÉCOLES – Cours en classe autorisés

Les enseignants des degrés primaire et secondaire pourront à nouveau donner cours en classe. L'Office fédéral de la santé publique a élaboré des instructions pour les plans de protection. Les cantons et les communes régleront la mise en œuvre d'ici au 11 mai en tenant compte des spécificités locales.

À partir du 11 mai, les gymnases, les écoles professionnelles et les hautes écoles pourront à nouveau organiser des cours réunissant jusqu'à cinq personnes. Cela vaut également pour les cours de musique.

>> Les cantons et les communes ont le dernier mot:

Le pouvoir aux cantons pour la réouverture des écoles obligatoires dès le 11 mai. [RTS]
Le pouvoir aux cantons pour la réouverture des écoles obligatoires dès le 11 mai. / 19h30 / 2 min. / le 29 avril 2020

- EXAMENS – Liberté laissée aux cantons

Les cantons sont autorisés à ne pas organiser d'examens écrits de maturité cette année (les cantons avaient déjà décidé de supprimer les examens de maturité oraux). Le Conseil fédéral leur laisse le choix. Plusieurs avaient demandé une suppression afin de tenir compte des conditions découlant du Covid-19.

La Confédération aurait préféré adopter une solution nationale uniforme. Mais au vu des divergences entre les cantons et des incertitudes pour les élèves, le gouvernement a préféré clarifier la situation, a déclaré le conseiller fédéral Guy Parmelin.

Les diplômés des filières de culture générale du degré secondaire II sont ainsi assurés de recevoir leur maturité à temps pour la suite de leurs études cet automne.

Dans les cantons où les examens n'auront pas lieu, les certificats seront décernés sur la base des notes de l'année. Cette évaluation est suffisante pour garantir l'aptitude aux études des élèves, estime le Conseil fédéral. Les hautes écoles devront reconnaître les certificats indépendamment de la base sur laquelle ceux-ci ont été établis.

- ENTRAÎNEMENTS SPORTIFS – Reprise le 11 mai

Les entraînements sportifs pourront reprendre à partir du 11 mai. Il s'agira de petits groupes de cinq personnes au plus, sans contact physique, et en respectant les règles d'hygiène et de distance. Quant au sport d'élite, il sera notamment possible d'organiser des entraînements de plus de cinq personnes.

Le Conseil fédéral a rappelé le poids du sport dans le pays avec ses deux millions de pratiquants. Il souligne que près de 100'000 places de travail dépendent directement ou indirectement de ce secteur.

Les compétitions sportives, sans public, seront autorisées à partir du 8 juin. La décision formelle sera probablement prise le 27 mai. Le huis clos sera de mise jusqu'au 31 août dans la mesure où les rassemblements de plus de mille spectateurs demeurent interdits jusqu'à cette date.

>> Voir le reportage du 19h30:

Pour le sport les mesures restrictives seront assouplies dès le 11 mai. [RTS]
Pour le sport les mesures restrictives seront assouplies dès le 11 mai. / 19h30 / 2 min. / le 29 avril 2020

- MUSÉES, BIBLIOTHÈQUES, ARCHIVES – Visites possibles dès le 11 mai

Le Conseil fédéral a décidé qu'outre les magasins et les marchés, les musées, les bibliothèques et les archives pouvaient également rouvrir le 11 mai.

Les zoos et les jardins botaniques, eux, resteront fermés jusqu'au 8 juin.

- SECTEUR AÉRIEN – Aide fédérale

Les compagnies Swiss et Edelweiss devraient pouvoir surmonter leurs problèmes de liquidités grâce à des garanties fédérales. Le Conseil fédéral a décidé de demander au Parlement près de 1,9 milliard de francs.

Swiss et Edelweiss devraient avoir besoin d'environ 1,5 milliard de francs de liquidités jusqu'à la fin de l'année. Elles seront mises à disposition par l'intermédiaire d'un consortium de banques, par analogie avec les crédits Covid-19+. Au total, 85% des fonds utilisés, mais au maximum 1,275 milliard de francs, seront garantis par la Confédération.

De son côté, EasyJet Switzerland devrait pouvoir couvrir ses besoins de liquidités avec l'aide de sa maison mère.

>> Voir le reportage du 19h30:

Aides massives au secteur aérien, 1.9 milliard de francs, principalement pour Swiss et Edelweiss. [RTS]
Aides massives au secteur aérien, 1.9 milliard de francs, principalement pour Swiss et Edelweiss. / 19h30 / 1 min. / le 29 avril 2020

- GRANDES MANIFESTATIONS – Interdiction maintenue

Les rassemblements de plus de mille personnes seront interdits jusqu'à la fin du mois d'août. Cette échéance a été choisie afin de garantir une certaine coordination avec les pays voisins et d'offrir une certaine sécurité de planifications aux organisateurs.

Des centaines de manifestations sont concernées, le nombre est impressionnant, a relevé le ministre de la santé Alain Berset. Le Conseil fédéral réévaluera la situation avant les vacances d'été. Le 27 mai, il décidera également à quelle date les manifestations de moins de mille personnes seront à nouveau autorisées.

- ENTRÉES SUR LE TERRITOIRE SUISSE – Assouplissement en vue

Les restrictions d'entrée en Suisse seront progressivement assouplies à partir du 11 mai, mais les contrôles aux frontières ne seront pas levés.

"Depuis le 25 mars, seuls les citoyens suisses, les détenteurs d'un permis de séjour, les frontaliers, le personnel indispensable au domaine sanitaire et celles en situation de nécessité absolue sont autorisés à entrer sur le territoire helvétique", a rappelé la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter.

Le regroupement familial sera à nouveau possible pour les membres de la famille de ressortissants d'États membres de l'UE ou de l'AELE qui vivent en Suisse.

Les travailleurs d'Etats tiers qui possèdent déjà une autorisation d'exercer une activité lucrative en Suisse mais qui n'avaient pas pu obtenir de visa à cause des restrictions d'entrée pourront entrer en Suisse. Les demandes d'engagement de ressortissants d'États tiers déposées avant le 19 mars 2020 seront aussi traitées.

- VACANCES À L'ÉTRANGER – Séjours hors de Suisse compliqués

"Quand on dit assouplissement, tout le monde pense aux vacances d'été à l'étranger", a lancé Karine Keller-Sutter. "Cela dépendra des pays alentours. Pour l'instant la plupart ont encore fermé leurs frontières".

"Les ministres des pays européens sont très prudents. Personne ne veut une mobilité transfrontalière trop importante", a ajouté la cheffe du du Département fédéral de justice et police: "Une réouverture doit être discuté en multilatéral. La Suisse n'a pas non plus d'intérêt à ouvrir seule le pays aux étrangers. Mais les vacances en Suisse seront possibles". Pour elle, "il est important d'aider le tourisme helvétique".

- VOTATIONS FÉDÉRALES – Programme chargé en septembre

Le scrutin fédéral du 27 septembre s'annonce chargé. Les trois derniers sujets étaient agendés pour la votation du 17 mai que le gouvernement a annulée en raison de la pandémie.

Le congé paternité et les avions de combat s'ajouteront à l'initiative de l'UDC sur la libre circulation, la loi sur la chasse et les déductions fiscales des frais de garde.

- TRACER LES NOUVELLES CONTAMINATIONS – Tests élargis

Les cantons devront recommencer à tracer la totalité des chaînes de transmission des nouvelles infections dès le 11 mai. L'objectif est de dépister suffisamment tôt les personnes infectées et de contenir l'épidémie.

La Confédération a élaboré un plan pour cette phase d'endiguement, a indiqué mercredi le Conseil fédéral. Toutes les personnes présentant des symptômes – et plus seulement les personnes vulnérables ou hospitalisées – pourront se faire tester. Le tarif du dépistage à la charge de l'assurance-maladie obligatoire sera réduit: il passera à 95 francs à compter du 30 avril 2020 contre 180 francs actuellement.

Les personnes testées positives devront être isolées et toutes les personnes ayant été en contact avec elles seront informées et placées en quarantaine afin de casser la chaîne de contamination. Le dépistage des personnes non vulnérables et présentant de légers symptômes sera pris en charge par les cantons.

>> Le décryptage de Forum sur les cas positifs décelés avec les tests:

Au-delà des chiffres (vidéo) - 13% de cas positifs parmi les tests au coronavirus [RTS]
Au-delà des chiffres (vidéo) - 13% de cas positifs parmi les tests au coronavirus / Forum (vidéo) / 2 min. / le 29 avril 2020

Stéphanie Jaquet et l'ats

Publié Modifié