Modifié le 18 novembre 2018 à 10:27

Pour Dick Marty, le mensonge de Pierre Maudet n'est pas pardonnable

Dick Marty, en mars 2018 à Moutier.
Dick Marty, en mars 2018 à Moutier. [ANTHONY ANEX - KEYSTONE]
Le mensonge "effronté" de Pierre Maudet sur son voyage controversé à Abu Dhabi n'est pas pardonnable, relève l'ancien conseiller aux Etats PLR tessinois Dick Marty dans Le Matin Dimanche.

"S'il avait tout de suite (...) avoué qu'il avait commis une immense bêtise en assistant à ce grand prix de Formule 1 aux frais de quelqu'un qui a des intérêts dans le canton, ses électeurs, considérant ses qualités, lui auraient pardonné sa faute", juge Dick Marty.

Le Tessinois s'avoue "abasourdi" par la succession des affaires lémaniques: "Je connais Pierre Maudet et surtout Géraldine Savary, que j'ai côtoyée longtemps au Conseil des Etats. Leurs erreurs sont tout-à-fait incompréhensibles. Ils avaient tous les instruments et la stature morale pour comprendre que les comportements qui leur sont reprochés étaient inacceptables".

"Immense gâchis"

Dick Marty confie qu'il aurait voté pour Pierre Maudet au Conseil fédéral: "Il avait un grand potentiel, de même que Géraldine Savary. (...) C'est donc un immense gâchis, des talents qui disparaissent de la politique pour des imbécilités. Un gâchis aussi pour notre démocratie qui a besoin d'un grand rapport de confiance envers les institutions."

ats/pym

Publié le 18 novembre 2018 à 10:09 - Modifié le 18 novembre 2018 à 10:27