Modifié le 13 juin 2019 à 21:23

Le surpoids coûterait quelque 8 milliards chaque année en Suisse

L'obésité est devenue un problème de santé publique inquiétant. Selon l'OMS c'est même l'épidémie du 21e siècle
L'obésité est devenue un problème de santé publique inquiétant. Selon l'OMS c'est même l'épidémie du 21e siècle TTC / 5 min. / le 21 janvier 2019
L’obésité est devenue un problème de santé publique inquiétant. En Suisse, le surpoids coûterait 8 milliards de francs par année, notamment en maladies et en absentéisme.

Ces dernières années, le nombre d’opérations gastriques, comme le bypass et la sleeve gastrique qui consistent notamment à réduire la taille de l'estomac, ont fortement évolué. On opère aujourd’hui en Suisse près de 6000 patients par an, contre 500 il y a 15 ans.

Ces interventions sont prises en charge par les assurances maladies et le coût oscille entre 15'000 et 30'000 francs.

Seul 1% des frais directement liés à l'obésité

En Suisse, l'obésité coûte quelque 8 milliards de francs par an, selon l'Office fédéral de la Santé publique. C'est 3 fois plus en 10 ans.

"Sur ces 8 milliards, seul 1% concerne les coûts liés à la prise en charge de la maladie obésité, comme les médicaments ou les opérations. Le 60% prend en compte les maladies liées à l'obésité, comme le diabète ou l'hypertension, et le reste représente les coûts pour la société, comme l'absentéisme ou la baisse de performance", précise dans TTC le professeur François Pralong, spécialiste en endocrinologie-diabétologie de la Tour.

Doubler en 20 ans

Selon des projections réalisées dans le canton de Vaud, la population obèse à opérer va doubler en 20 ans, d'ici à 2020, passant de 17'000 à 35'000 personnes.

Selon l’OMS, c’est l’épidémie du 21 siècle. Dans le monde, 1 milliard de personnes souffrent de surcharge pondérale. En Suisse, 42% de la population est en surpoids, dont 10% est obèse.

Claire Braillard

Publié le 21 janvier 2019 à 22:32 - Modifié le 13 juin 2019 à 21:23