Modifié le 10 février 2019 à 10:23

Les femmes en nombre record sur des listes électorales alémaniques

Une affiche électorale de l'entente bourgeoise à Zurich en vue des élections cantonales de mars 2019.
Les femmes en nombre record sur des listes électorales alémaniques Le Journal horaire / 1 min. / le 10 février 2019
Les femmes n'ont jamais été aussi nombreuses sur les listes électorales des cantons de Zurich, Bâle-Campagne et Lucerne, qui renouvellent leurs autorités cantonales en mars prochain, selon un décompte de la SRF.

Elles représentent 42% des candidatures à un poste de députée à Zurich, et presque 40% à Lucerne et Bâle-Campagne, un record dans les trois cantons.

Si le nombre de femmes sur les listes électorales augmente de façon constante depuis l’introduction du suffrage féminin en 1971, leur répartition varie beaucoup selon les partis. Plus ils sont à gauche, plus il y a de candidates. Chez les Verts zurichois, elles sont plus de la moitié, contre seulement un quart à l’UDC.

Placement sur les listes

Se présenter en grand nombre n’est toutefois pas synonyme de succès, encore faut-il être bien placé sur les listes. A Zurich, deux femmes PDC quittent la politique, mais aucune candidate ne se trouve en tête de liste cette année. Autre exemple à St-Gall, où le PLR présente pour la première fois une liste femmes en vue des élections fédérales. Mais les ténors du parti cantonal, tous des hommes, ont leur propre liste, optimisant ainsi leurs chances d'élection.

>> Lire aussi: Maternité et carrière politique, le tabou tombe doucement

Alain Arnaud/kkub-

Publié le 10 février 2019 à 08:35 - Modifié le 10 février 2019 à 10:23