Modifié le 13 janvier 2017

Les Tibétains manifesteront lors de la venue du président chinois à Berne

Le président chinois Xi Jinping, ici en septembre dernier à Hangzhou.
Le président chinois Xi Jinping, ici en septembre dernier à Hangzhou. Berne fait tout pour que sa visite en Suisse se déroule sans heurt dimanche. [How Hwee Young - KEYSTONEPA/Keystone]
Les Tibétains en exil pourront manifester dimanche, le jour de la visite d'Etat du président chinois à Berne. Leur action se déroulera avant l'arrivée de Xi Jinping, à une centaine de mètres du Palais fédéral.

Les Tibétains en exil et leurs sympathisants manifesteront dimanche matin de 10h00 à 12h00 au bas de la Waisenhausplatz. Le conseil municipal de Berne s'est entretenu de "manière constructive" avec leurs représentants et trouvé ce compromis, a indiqué la Direction de la sécurité de la ville de Berne.

Le respect de la liberté d'expression a pesé lourd dans la décision d'autoriser cette action, selon le conseiller municipal en charge de la sécurité, Reto Nause. Même si, vu l'importance de la visite du président chinois, il est essentiel d'assurer la sécurité.

Berne veut éviter les incidents

Un certain nombre de mesures ont été communiquées par la police cantonale bernoise. De dimanche matin à lundi après-midi, les accès à la Place fédérale, au Palais fédéral et à quelques ruelles des alentours seront bloqués. La patinoire sur la Place fédérale sera fermée.

Berne fait tout pour que la visite se déroule sans heurt. La dernière visite d'un président chinois, le 25 mars 1999, avait occasionné des remous suite à une manifestation de Tibétains.

ats/ptur

Publié le 12 janvier 2017 - Modifié le 13 janvier 2017