Publié

Novartis pris pour cible par des hackers du groupe Industrial Spy

Le site de production de Novartis à Stein, le 3 septembre 2018. [Georgios Kefalas - Keystone]
Novartis a été ciblé par des hackers du groupe Industrial Spy / Le Journal horaire / 12 sec. / le 5 juin 2022
Novartis a été la cible des hackers du groupe Industrial Spy, qui affirment détenir des données volées dans une usine. Le géant pharmaceutique bâlois assure qu'aucune donnée sensible n'a été compromise.

"Novartis est au courant de cette affaire, nous avons enquêté de manière approfondie et nous pouvons confirmer qu’aucune donnée sensible n’a été compromise", écrit un porte-parole de Novartis, contacté par Keystone-ATS. Il confirme une information du site spécialisé BleepingComputer, relayée dimanche en ligne par le quotidien Le Temps.

"Nous prenons la confidentialité et la sécurité des données très au sérieux et avons mis en place des mesures standards de l’industrie en réponse à ce type de menaces pour assurer la sécurité de nos données", poursuit le porte-parole.

Tests de médicaments

Selon le site BleepingComputer, Industrial Spy a mis en vente sur le darknet des informations liées à Novartis pour 500'000 dollars, payables en bitcoins.

Le groupe de hackers affirme qu’il s’agit d’informations volées directement dans les laboratoires d'une usine de Novartis, liées à des tests de médicaments basés sur les technologies ARN, notamment.

ats/asch

Publié