Modifié

Berne met vingt-cinq spécialistes à disposition de Lonza pour le vaccin

Chaine de production chez Lonza à Viège en octobre 2020. [Olivier Maire - Keystone]
Chaine de production chez Lonza à Viège en octobre 2020. [Olivier Maire - Keystone]
La Confédération prête du personnel spécialisé à Lonza pour lui permettre d'accroître la production du vaccin contre le Covid-19 de Moderna à Viège (VS). Des missions d'environ six mois, payées par Lonza, sont prévues à partir de la mi-mai.

Vingt-cinq personnes disponibles et ayant une formation en biochimie, chimie ou pharmacie ont été trouvées dans l'administration fédérale et dans les entreprises parapubliques. L'approvisionnement en vaccin Moderna est d'une importance capitale pour la Suisse, a souligné le Département fédéral de l'intérieur (DFI) dans un communiqué vendredi.

Le recrutement de spécialistes pour la production de vaccins est difficile et Lonza a besoin de travailleurs qualifiés supplémentaires pour faire fonctionner à plein régime les lignes de production à Viège. C'est la raison pour laquelle le gouvernement soutient l'entreprise dans sa recherche de main-d'oeuvre qualifiée.

Personnel de divers horizons

Selon le DFI, le personnel déjà disponible provient d'Agroscope, de l'Institut fédéral de métrologie (METAS), de l'Institut fédéral de la propriété intellectuelle (IPI), de l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et vétérinaire (OSAV), de l'Institut de virologie et d'immunologie (IVI) et du laboratoire de Spiez de l'Office fédéral de la protection de la population (OFPP). Des spécialistes sont également recherchés dans les EPF.

Le DFI assurera la coordination au sein de la Confédération et dans les universités, tandis que Lonza sera responsable de la formation et de l'instruction des spécialistes ainsi que de toute l'organisation sur place, ajoutent les services d'Alain Berset.

Pas de missions à plus long terme

Lonza a annoncé récemment son intention de doubler la production de vaccins en 2022. Le communiqué précise toutefois que "l'engagement de spécialistes de l'administration fédérale et des entreprises parapubliques n'est pas envisagé à plus long terme".

>> Voir le sujet d'Alter Eco:

Alter Eco (vidéo) - Moderna va doubler la production de vaccins à Viège [RTS]
Alter Eco (vidéo) - Moderna va doubler la production de vaccins à Viège / La Matinale / 3 min. / le 29 avril 2021

ats/oang

Publié Modifié

Trois Suisses sur quatre veulent être vaccinés

Près de trois Suisses sur quatre disent vouloir se faire vacciner contre le coronavirus, selon un sondage diffusé samedi par Schweiz am Wochenende.

Quelque 15% déclarent ne pas avoir encore pris de décision et 12% sont contre la vaccination.

Les hommes sont plus favorables à la vaccination que les femmes, souligne le sondage.

Les habitants des villes et des agglomérations sont également plus nombreux à vouloir se faire vacciner que ceux des régions rurales et montagneuses.

Il existe en outre des différences entre les âges: l'acceptation à la vaccination est moins forte chez les personnes de 18 à 49 ans que chez les personnes plus âgées.