Modifié

Accord entre Moderna et Lonza pour doubler la production à Viège

Techniciens de production sur le site de Lonza à Viège (VS). [Alessandro della Valle - Keystone]
Moderna prévoit des investissements massifs, notamment à Viège: interview de Dan Staner, vice-président du groupe / La Matinale / 4 min. / le 29 avril 2021
Lonza et Moderna ont signé un accord pour la mise en place de trois nouvelles lignes de production, a annoncé jeudi le groupe bâlois. Il permettra de doubler la fabrication du produit actif pour le vaccin contre le Covid-19 à Viège (VS).

Ces nouvelles lignes de production devraient être opérationnelles au début de l'année prochaine, ce qui permettra de faire passer la capacité de production à 3 milliards de doses de vaccin anti-Covid en 2022.

Interrogé dans La Matinale de la RTS, le vice-président de Moderna s'en félicite. "C'est la démonstration que nous croyons avoir pris la bonne décision de venir produire en Suisse et surtout de s'allier avec Lonza, une société qui a fait toutes ses preuves dans la fabrication de produits biotechnologiques", souligne Dan Staner.

Demande supérieure à l'offre

Egalement directeur de Moderna pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient, il souligne l'importance pour les deux partenaires de montrer ainsi qu'ils seront présents jusqu'à la fin de cette pandémie.

"La demande est clairement supérieure à l'offre en ce moment, partout autour de la planète", rappelle Dan Staner. "Et nous sommes obligés d'anticiper les besoins. Donc nous avons décidé d'investir aujourd'hui afin de nous assurer que nous serons là où nous devons être dès le mois de janvier 2022."

De nouveaux vaccins en préparation

Dan Staner, vice-président de Moderna. [Alessandro della Valle - Keystone]Dan Staner, vice-président de Moderna. [Alessandro della Valle - Keystone]La question se pose déjà aujourd'hui, de futures vaccinations, avec une troisième dose de rappel. Le vice-président de Moderna souligne qu'il n'est pas "prophète". Mais, ajoute-t-il, "la seule chose que je vois, en échangeant avec les experts au niveau mondial, c'est que le virus se propage rapidement, qu'il mute, que de nouveaux variants apparaissent. Dès lors, nous devons prendre les devants pour être prêts si une troisième dose s'avère nécessaire".

Moderna travaille en ce moment sur cinq développements différents de produits. "Nous allons choisir le meilleur, celui qui protégera au mieux la population", indique Dan Staner. "La cible de ces nouveaux vaccins sera ces nouveaux variants dont on parle, pour assurer une efficacité et une sécurité au plus haut."

Vaccin pour adolescents d'ici la rentrée

Le vice-président de Moderna précise encore qu'un vaccin destiné aux adolescents devrait être disponible pour la prochaine rentrée scolaire, à la fin de l'été. Pour les enfants plus jeunes, les études sont encore en cours et les perspectives de Moderna visent le premier trimestre 2022.

>> Les précisions d'Alter Eco dans La Matinale:

Alter Eco (vidéo) - Moderna va doubler la production de vaccins à Viège [RTS]
Alter Eco (vidéo) - Moderna va doubler la production de vaccins à Viège / La Matinale / 3 min. / le 29 avril 2021

Propos recueillis par Olivier Schorderet/oang

Publié Modifié

Lonza "fait le maximum" en matière de personnel

L'annonce intervient alors que Lonza peine à trouver du personnel qualifié.

"Aujourd'hui, l'un des challenges de tout fabricant de vaccins ou de nouvelles technologies est d'être capable de trouver dans des temps record du personnel qualifié", reconnaît Dan Staner.

"Ceci étant dit, je crois que Lonza, avec le support du gouvernement suisse, fait le maximum et nous sommes très contents des progrès que nous réalisons ensemble. Nous sommes en train de pouvoir réaliser les objectifs que nous nous sommes fixés au début de notre collaboration."

>> Lire: Lonza recrute du personnel chez Nestlé pour produire le vaccin de Moderna

Pas de soucis de livraison

Le vice-président de Moderna affirme que le groupe ne rencontre aucun problème de livraison.

"Moderna n'a pas de retard", assure Dan Staner. "Tous nos contrats avec tous les gouvernements autour de la planète, Suisse y compris, sont des contrats trimestriels", rappelle-t-il.

"Nous avons délivré au premier trimestre, en temps et en heure, exactement ce que nous devions. Et nous restons très confiants que pour le deuxième trimestre, nous allons livrer plus de 5 millions de doses à la population suisse."