Modifié

Un peu plus de la moitié des Suisses se feraient vacciner, selon un sondage

Un peu plus de la moitié de la population en Suisse accepterait de se faire vacciner. [Christoph Schmidt - KEYSTONE]
Un peu plus de la moitié de la population en Suisse accepterait de se faire vacciner. / Le Journal horaire / 33 sec. / le 4 octobre 2020
Un peu plus de la moitié des Suisses (54%) se feraient vacciner volontairement contre le Covid-19, selon un sondage Tamedia publié dans Le Matin dimanche et la SonntagsZeitung. Une vaccination obligatoire suscite des réticences.

Les personnes âgées de 65 ans et plus sont le groupe d'âge qui se montre le plus volontaire pour une vaccination(68%), les 18-34 ans le moins (45%). Parmi les 35-49 ans, 48% seraient prêts à se faire vacciner. Ce taux est de 55% chez les 50-65 ans. Les femmes se montrent plus réticentes face à la vaccination que les hommes: 48% d'entre elles s'y soumettraient contre 61% des hommes.

Si une majorité de Suisses sont prêts à se faire vacciner sur une base volontaire, ils rejettent en revanche l'idée d'une vaccination obligatoire. Près de deux sondés sur trois (64%) s'y opposent.

Faible adhésion en Suisse

Les chiffres helvétiques sont bas en comparaison internationale, relève Le Matin dimanche, qui rappelle que, selon un sondage effectué cet été dans 27 pays, trois personnes sur quatre seraient prêtes à se faire vacciner.

Ces chiffres sont trop faibles pour atteindre une immunité de groupe et stopper l'épidémie, souligne dans la SonntagsZeitung Manuel Battegay, infectiologue et membre de la "task force" de la Confédération. Il plaide pour une campagne de sensibilisation car il est "convaincu que nous pouvons augmenter la volonté de se faire vacciner en fournissant des informations transparentes".

Le sondage a été réalisé du 24 au 27 septembre sur les plateformes numériques des titres de Tamedia; 15'342 personnes de toute la Suisse, dont 4043 Romands, y ont pris part. La marge d'erreur est de plus ou moins 1,4%.

ats/jpr

Publié Modifié