Modifié

Le travail de milice des élus communaux mis à mal par le coronavirus

Les élus communaux sont une denrée rare [RTS]
La difficulté d'être politicien de milice en temps de coronavirus / La Matinale / 3 min. / le 2 octobre 2020
Alors que la fonction de conseiller communal demande un fort engagement et de nombreuses heures de travail, souvent non payées mais défrayées, la crise liée à la pandémie de coronavirus a considérablement alourdi la tâche des élus. Le système de milice a-t-il atteint ses limites?

La crise du coronavirus a multiplié les heures de travail des élus communaux. Avec le semi-confinement, les communes ont ainsi dû gérer dans l'urgence, mettre en place la solidarité et aussi appliquer les nombreuses directives: "Le Covid nous a posé beaucoup de problèmes, notamment avec les directives reçues au fur et à mesure et qui changeaient. Par exemple, les places de jeux, d'abord fermées puis autorisées avec 5 personnes maximum. Ensuite, toutes les questions de protection des collaborateurs, d'accès aux locaux", a expliqué dans La Matinale de vendredi Didier Boillat, membre du Conseil communal de Corcelles-Cormondrèche (NE) (4500 habitants).

Cette crise du coronavirus intervient alors que les communes ont de plus en plus de peine à garder leurs élus. Les cantons sont en effet confrontés à de nombreuses démissions d'élus communaux en cours de législature. Le canton de Fribourg est particulièrement touché et avait déjà annoncé fin 2019  la mise en place de mesures pour soutenir les élus communaux.

Patrice Borcard, préfet de la Gruyère et président de la Conférence des préfets, reconnaît que le Covid alourdit les tâches et l'ambiance. "Nous sentons une certaine lassitude auprès des élus communaux parce que cela fait plus de 6 mois que le Covid perturbe l'organisation politique et les liens avec les citoyens. Nous sommes dans une situation qui n'est pas simple pour nos élus communaux", a-t-il déclaré dans La Matinale.

Qualité des échanges

La qualité des échanges avec la population change également avec le Covid. "Faire de la politique", c'est toucher des mains, se faire la bise, se parler. Pour Denis Corboz, président du PS lausannois et élu au législatif de la commune, la campagne pour les élections communales, prévues en mars 2021, sera différente: "Nous allons comme tous les partis faire une campagne assez numérique, mais le numérique n'est pas tout. Nous sommes moins en contact avec la population et si la peur augmente dans la population, ça va être plus compliqué d'être en interaction".

Toutes ces difficultés posent la question de la professionnalisation du travail des élus communaux.

Pour Bernard Dafflon, ancien professeur de politiques publiques à Fribourg, interrogé dans La Matinale, " il faut prendre des mesures qui permettent de rétablir une situation plus ou moins convenable pour les élus communaux lorsqu'ils sont en fonction".

"Le coronavirus a ajouté une fatigue à celle d'avant, notamment la fatigue liée à la complexité des dossiers. Les élus de milice n'ont pas toujours les compétences techniques nécessaires pour traiter les dossiers", a précisé cet ancien conseiller communal, "sans parler des activités chronophages, qui sont un véritable problème parce que les employeurs sont de moins en moins disposés à vous octroyer du temps".

Vers une professionnalisation

Selon lui, il faut tendre à une professionnalisation des élus. "Si vous avez un élu qui est disposé à diminuer son temps de travail à 80% pour consacrer 20% à la commune, il a droit à un salaire pour son travail et non pas seulement à une indemnité".

Les autorités sont conscientes des difficultés "mais le problème auquel on se heurte c'est l'idée que les élus communaux doivent être proches de la population et par conséquent être une milice", a conclu Bernard Dafflon.

>> Son interview complète dans La Matinale:

Le défi du travail politique dans les communes: interview de Bernard Dafflon (vidéo) [RTS]
Le défi du travail politique dans les communes: interview de Bernard Dafflon (vidéo) / La Matinale / 8 min. / le 2 octobre 2020

Deborah Sohlbank/lan

Publié Modifié