Le suivi des élections fédérales 2019 pour la Suisse. [RTS]
Publié Modifié

Un cinquième siège pour les Verts et un treizième pour le PDC aux Etats

Argovie, Schwyz et Bâle-Campagne étaient les derniers cantons à élire leurs représentants pour le Conseil des Etats dimanche. au final, la Chambre des cantons reste un bastion du centre-droit. Au National, les Verts et les Vert'libéraux ont été les grands gagnants le 20 octobre, mais l'UDC demeure le premier parti.

Les Verts ont décroché dimanche un cinquième siège, contre un seul lors de la précédente législature, grâce à Maya Graf à Bâle-Campagne.

Le PDC a de son côté glané un treizième siège à la Chambre haute grâce au Schwytzois Othmar Reichmuth.

La gauche n'a pas pu conserver son siège en Argovie, où le deuxième tour a souri à Thierry Burkart (PLR) et Hansjörg Knecht (UDC). La socialiste Pascale Bruderer ne se représentait pas et Cédric Wermuth (PS) s'était désisté en faveur de la Verte Ruth Müri pour permettre l'élection d'une femme de gauche face à deux hommes de droite.

20h00

Retour sur les derniers scrutins de ces fédérales

Retour sur les principaux enseignements à tirer après les derniers verdicts des urnes.

Après l'élection au second tours dans les derniers cantons alémaniques, le visage du Parlement est connu [RTS]
Après l'élection au second tour dans les derniers cantons alémaniques, le visage du Parlement est connu / 19h30 / 2 min. / le 24 novembre 2019

L'analyse de Pierre-Olivier Volet dans le 19h30:

Pierre-Olivier Volet: "La Chambre haute, réputée conservatrice, connaît un record de femmes et de Verts en son sein." [RTS]
Pierre-Olivier Volet: "La Chambre haute, réputée conservatrice, connaît un record de femmes et de Verts en son sein." / 19h30 / 1 min. / le 24 novembre 2019

19h10

Un effet "vert" sur les lois au Parlement?

Le PDC et le PLR seront particulièrement scrutés sur les questions environnementales.

Vague verte: les lois de ces quatre prochaines années seront-elle plus vertes? [RTS]
Vague verte: les lois de ces quatre prochaines années seront-elle plus vertes? / Forum (vidéo) / 1 min. / le 24 novembre 2019

Débat entre les vice-présidents de partis Philippe Nantermod (PLR), Ada Marra (PS), Céline Amaudruz (UDC), Lisa Mazzone (Les Verts), Charles Juillard (PDC).

Le débat - Vague verte: "il faut agir vite" [RTS]
Le débat - Vague verte: "il faut agir vite" / Forum (vidéo) / 9 min. / le 24 novembre 2019

19h00

Quel avenir pour le Conseil fédéral?

Le Conseil fédéral est-il trop à droite au regard de la vague verte?

Malgré la Vague verte, le Conseil fédéral pourrait rester à droite [RTS]
Malgré la Vague verte, le Conseil fédéral pourrait rester à droite / Forum (vidéo) / 2 min. / le 24 novembre 2019

Débat entre les vice-présidents de partis Philippe Nantermod (PLR), Ada Marra (PS), Céline Amaudruz (UDC), Lisa Mazzone (Les Verts), Charles Juillard (PDC).

Le débat - Le Conseil fédéral sera-t-il trop à droite? [RTS]
Le débat - Le Conseil fédéral sera-t-il trop à droite? / Forum (vidéo) / 12 min. / le 24 novembre 2019

18h10

Assemblée fédérale rajeunie et féminisée

Avec 95 élues, soit 38,6% de l'Assemblée fédérale, le Parlement comptera un nombre record de femmes lors de la prochaine législature. Elles étaient 71 il y a quatre ans (29%). Tous les partis principaux, sauf le PDC, ont renforcé leur représentation féminine.

Au total, l'UDC compte 59 élus, le PS 48, le PLR 41, le PDC 38, les Verts 33 et les Vert'libéraux 16. Le PBD et le PEV, qui siégeront dans le même groupe que le PDC, ont obtenu chacun trois sièges. La gauche alternative a deux représentants. Un léguiste, un membre de l'UDF et l'indépendant Thomas Minder sont aussi élus.

Le pourcentage d'élues varie fortement selon les partis. Elles sont moins d'un quart à l'UDC (23,7%) et près de deux tiers chez les Verts (63,6%). Leur part ne dépasse pas les trente pourcents au PDC, au PLR et à l'UDC alors que celle-ci grimpe à 54,7% chez les socialistes. Les Vert'libéraux sont parfaitement paritaires.

Bastions masculins

La représentation féminine connaît aussi des grandes différences au gré des cantons. Deux d'entre eux, Fribourg (55,6%) et Bâle-Campagne (75%) ont élu plus de femmes que d'hommes. Cinq (AG, BS, GE, OW, TG) sont paritaires.

A l'inverse, certaines députations comptent une écrasante majorité d'élus en complets cravates. La "palme" revient au canton du Valais, avec 90% d'élus masculins. Soleure (87,5%), Schwyz (83,3%) et Neuchâtel (83,3%) talonnent le Vieux Pays.

Légèrement plus jeune

Globalement, la moyenne d'âge de l'Assemblée fédérale (49,7 ans) diminue de 1,7 an par rapport à 2015. Les conseillers nationaux ont en moyenne 48,6 ans, les sénateurs 54,4 ans. Le rajeunissement est plus fort au National (-1,7 an) qu'aux Etats (-1 an).

Entre les Verts (44,6 ans de moyenne d'âge) et le PDC (53,9), il y a presque 10 ans d'écart. Les autres partis se situent à l'intérieur de cette fourchette: vert'libéraux (48,3), PS (49,6), UDC (49,9) et PLR (51,2).

C'est cependant au sein des libéraux-radicaux qu'on trouve le plus jeune élus, avec le Zurichois Andri Silberschmidt (25 ans). Le doyen est le Vaudois Jean-Pierre Grin (UDC), 72 ans.

L'écart est même plus fort à la Chambre des cantons où les Verts affichent un âge moyen de 41,6 ans, soit bien moins que le PS (59 ans), l'UDC (58 ans) et le PDC (58 ans). Avec 51,3 ans en moyenne, le PLR se situe entre les deux.

>> Regarder l'analyse de Pierre-Olivier Volet dans le 19h30:

Pierre-Olivier Volet: "La Chambre haute, réputée conservatrice, connaît un record de femmes et de Verts en son sein." [RTS]
Pierre-Olivier Volet: "La Chambre haute, réputée conservatrice, connaît un record de femmes et de Verts en son sein." / 19h30 / 1 min. / le 24 novembre 2019

15h45

PDC et PLR en tête aux Etats

La Chambre des cantons reste un bastion du centre-droit. Le PDC, fort de son succès dimanche dans le canton de Schwyz, conserve sa place de premier parti avec ses 13 sièges. Après l'éviction de Filippo Lombardi, le parti devra toutefois se trouver un nouveau chef de groupe.

Le PLR aussi confirme sa deuxième position à la Chambre des cantons. Il avait momentanément perdu un siège au profit du PDC après l'élection de Karin Keller-Sutter au Conseil fédéral. Le parti sera représenté par douze élus, dont Johanna Gapany qui a éjecté le démocrate-chrétien Beat Vonlanthen.

L'UDC se maintient

Mise à mal au Conseil national, l'UDC se maintient aux Etats. Le parti enverra six sénateurs (5 en 2015). Dans le canton de Berne, l'UDC est parvenue à reconquérir son siège perdu au profit du PBD grâce à Werner Salzmann. Marco Chiesa (UDC/TI) a également dérobé le siège du PLR dans le canton italophone.

Hansjörg Knecht (UDC/AG) s'est adjugé le siège du Parti socialiste en Argovie. Le sénateur indépendant de Schaffhouse Thomas Minder renforcera les rangs du parti conservateur. A noter qu'aucun UDC n'a passé la rampe en Suisse romande.

15h40

Vague verte confirmée aux Etats

Les Verts ont quintuplé leur délégation. A la surprise générale, Céline Vara, à Neuchâtel, a pris le siège du PS le 20 octobre. Autre surprise à Glaris avec Mathias Zopfi, qui a évincé le ténor UDC Werner Hösli. Lisa Mazzone (GE) et Adèle Thorens (VD). Cette dernière a également volé un siège au PS, renforcent les rangs du Parti écologiste.

Maya Graf a raflé dimanche l'unique siège de Bâle-Campagne. Quant à la présidente du parti, Regula Rytz, elle n'a pas réussi son pari à Berne.

Aux dépens du PS

Le PS a fait les frais de cette vague verte à la Chambre des cantons. Alors qu'il devait défendre douze sièges, il ressort affaibli avec seulement neuf sénateurs.

Le parti à la rose a toutefois créé un séisme au Tessin. Marina Carobbio a devancé de 45 voix le PDC Filippo Lombardi, en place depuis 20 ans. A Genève, Carlo Sommaruga a facilement défendu le siège de la sortante Liliane Maury Pasquier.

La force de la gauche dans cette Chambre est malgré tout intacte avec un total de 14 sénateurs (13 lors de la législature précédente).

15h35

Chambre des cantons plus jeune et féminine

Le Conseil des Etats sera plus vert, plus jeune et plus féminin. La mue annoncée le 20 octobre au National s'est confirmée aussi à la Chambre des cantons.

"La Chambre haute, réputée conservatrice, connaît un record de femmes et de Verts en son sein", analyse Pierre-Olivier Volet, rédacteur en chef adjoint de l'actualité TV.

Pierre-Olivier Volet: "La Chambre haute, réputée conservatrice, connaît un record de femmes et de Verts en son sein." [RTS]
Pierre-Olivier Volet: "La Chambre haute, réputée conservatrice, connaît un record de femmes et de Verts en son sein." / 19h30 / 1 min. / le 24 novembre 2019

Douze femmes accéderont au Conseil des Etats. C'est deux de plus que lors des élections de 2003, précédent record. La chambre haute sortante comptait 6 femmes depuis l'élection de Karin Keller-Sutter au Conseil fédéral. Avant les élections, certains observateurs craignaient qu'avec le départ de six femmes sur sept, celles-ci ne disparaissent du Conseil des Etats.

>> Lire aussi: Les femmes à la conquête du Conseil des Etats, ce bastion masculin

Les cantons du Valais, de Fribourg et de Bâle-Campagne notamment envoient pour la première fois une femme dans cette Chambre.

Vingt nouveaux sénateurs siégeront sous la Coupole. Et parmi eux figure Johanna Gapany (PLR). A 31 ans, la Fribourgeoise, qui a éjecté le démocrate-chrétien Beat Vonlanthen, sera la plus jeune sénatrice depuis la Deuxième Guerre mondiale; elle devance pour quelques mois Alain Berset et Lisa Mazzone.

>> Lire aussi: Au Conseil des Etats, 40% des sièges seront à repourvoir en octobre

15h32

Les nouvelles têtes côté romand

Le Conseil national va accueillir 27 et le Conseil des Etats 5 nouvelles têtes en provenance des cantons romands et de Berne.

>> Lire aussi: Qui sont les nouveaux élus romands à Berne?

15h30

Rappel des principaux résultats au National

Les Verts et les Vert'libéraux ont été les grands gagnants de l'élection du Conseil national le 20 octobre. Les Vert'libéraux ont connu une progression spectaculaire, avec 9 mandats supplémentaires (16). Le parti écologiste fait encore mieux: il remporte 17 sièges supplémentaires pour un total de 28.

Grâce à cette vague, le camp rose-vert progresse. Il détient désormais 69 sièges, contre 55 en 2015. Mais le PS a lâché 4 sièges dans la bataille et doit se contenter d'une députation à 39, un score historiquement bas.

Les autres partis gouvernementaux ont aussi subi un coup d'arrêt. L'UDC a perdu 12 sièges. Mais avec 53 députés, elle reste le plus grand parti au National. Le PLR a cédé 4 mandats (29). UDC et PLR ont ainsi perdu la majorité de 101 voix qu'ils détenaient avec les Léguistes et le MCG.

Le PDC devra faire avec trois élus en moins (25). Le PBD subit une claque, sa députation passant de 7 à 3.

14h00

Un cinquième siège pour les Verts

La Verte Maya Graf a été élue au Conseil des Etats. Elle représentera le canton de Bâle-Campagne. Elle a devancé sa concurrente Daniela Schneeberger (PLR) de 2093 voix. Le parti écologiste quintuple ainsi sa députation à la Chambre des cantons.

A 57 ans, Maya Graf succède à Claude Janiak (PS) qui s'était retiré après huit ans au National et douze au Conseil des Etats. Celle qui siégeait depuis 2001 au National a obtenu 32'581 voix, contre 30'488 pour sa concurrente.

13h40

Retour du PDC à Schwyz

Le PDC du canton de Schwyz sera à nouveau représenté au Conseil des Etats après huit ans d'absence. Othmar Reichmuth a remporté dimanche la bataille face à l'UDC Pirmin Schwander. Il siégera aux côtés du sortant Alex Kuprecht (UDC), élu au premier tour. Peter Föhn (UDC) s'était retiré.

Le démocrate-chrétien a obtenu 23'359 voix, contre 21'338 voix pour le conseiller national Pirmin Schwander. Seules 870 personnes ont voté pour Honorata Züger, une Suissesse vivant en Pologne.

En 2011, le PDC avait perdu son siège au profit de l'UDC qui avait régné sur les deux fauteuils du canton depuis lors. Agé de 56 ans, Othmar Reichmuth est au gouvernement cantonal depuis 2010 où il dirige les travaux publics.

13h35

Un PLR et un UDC élus en Argovie

Le deuxième tour au Conseil des Etats a penché à droite en Argovie. Thierry Burkart (PLR) et Hansjörg Knecht (UDC) ont été élus avec 99'372 et 73'692 voix. La PDC Marianne Binder-Keller se place en troisième position (61'657), devançant clairement Ruth Müri (Verts) et ses 58'754 voix..

Les deux candidats de la droite étaient déjà en tête lors du premier tour. En Argovie, les deux sièges devaient être repourvus après le départ de Pascale Bruderer (PS) et Philipp Müller (PLR).

13h30

Duel serré entre deux femmes

Les deux candidates pour l'unique siège de Bâle-Campagne au Conseil des Etats sont au coude à coude. La conseillère nationale Maya Graf (Verts) compte une légère avance sur Daniela Schneeberger (PLR).

Les deux femmes sont en lice pour succéder à Claude Janiak (PS) qui s'est retiré. L'écologiste a recueilli 24'863 voix et la PLR 23'488, après décompte de 70 communes sur 86.

12h45

Les principaux enjeux pour la Chambre des cantons

Le Conseil des Etats se composera en tous les cas d'au moins 12 PDC, de 11 PLR, de 5 UDC. On dénombrera au minimum 9 socialistes, 4 Verts et un indépendants.

Les résultats des votations sur le nouveau Parlement, dévoilés ce dimanche. [Peter Klaunzer - Keystone]Peter Klaunzer - Keystone
Le nouveau visage du Parlement sera dévoilé ce dimanche / Le 12h30 / 1 min. / le 24 novembre 2019

10h17

Les enjeux en Argovie

En Argovie, les deux sièges de sénateur sont toujours inoccupés. Le PLR Thierry Burkart, premier du premier tour, a toutes ses chances. Il affronte Hansjörg Knecht (UDC) et la verte Ruth Müri. Le socialiste Cédric Wermuth s'est désisté en faveur de son alliée pour permettre l'élection d'une femme de gauche face à deux hommes de droite. Le PDC reste aussi dans la course avec Marianne Binder-Koller.

10h16

Les enjeux à Bâle-Campagne

L'unique siège de Bâle-Campagne sera féminin. Daniela Schneeberger (PLR) et Maya Graf (Verts), arrivées en tête il y a un mois, s'affrontent en duel. Le PS qui tenait ce fauteuil depuis douze ans n'a pas réussi à le défendre. Le PS et le PEV ont jeté l'éponge.

10h15

Les enjeux à Schwyz

En terre schwytzoise, la bataille pour le deuxième siège devrait se jouer entre Pirmin Schwander (UDC) et Othmar Reichmuth (PDC). Troisième dans la course, Honorata Züger, une Suissesse de l'étranger, n'a guère de chance de rejoindre Alex Kuprecht (UDC), élu au premier tour.

10h12

Le point sur l'équilibre des forces aux Etats

Les grands équilibres demeurent au Conseil des Etats, analysait Thibault Schaller, chef de la rubrique politique, le 17 novembre dans Forum. "Le PDC reste l'arbitre dans la Chambre des cantons. Le bloc de gauche se recompose avec les Verts qui progressent au détriment du PS, mais sa force reste la même. Le bloc de droite progresse un peu au détriment du PDC, mais le rêve de la présidente du PLR, Petra Gössi, de construire des majorités avec l'UDC ne se réalise pas".

Pour rappel, le parti socialiste a perdu trois sièges dont deux cédés aux vertes Céline Vara à Neuchâtel et Adèle Thorens dans le canton de Vaud.

La composition du Conseil des Etats se dessine après le second tour dans les cantons alémaniques [RTS]
La composition du Conseil des Etats se dessine après le second tour dans les cantons alémaniques / Forum (vidéo) / 2 min. / le 17 novembre 2019

Délégation romande rajeunie

La députation romande comptera beaucoup de nouvelles têtes. Il n'y aura plus que trois sortants. A Fribourg, le démocrate-chrétien Beat Vonlanthen a été éjecté par Johanna Gapany (PLR), qui à 31 ans, devient la plus jeune sénatrice. Chaque canton romand enverra un ticket mixte. PLR, PDC, PS et Verts compteront chacun trois représentants.

10h00

Le dossier complet

Retour sur les événements marquants du premier tour des élections fédérales avec nos interviews, nos débats et nos décryptages.

Le site des élections fédérales 2019