Modifié

La cheffe Tanja Grandits à nouveau sacrée "Cuisinier de l'année"

Tanja Grandits obtient pour la deuxième fois le titre de "Cuisinier de l'année". [Georgios Kefalas - Keystone]
La cheffe Tanja Grandits nommée "Cuisinier de l'année" pour la deuxième fois / Le Journal horaire / 1 min. / le 7 octobre 2019
Tanja Grandits, cheffe du restaurant bâlois Stucki, obtient pour la deuxième fois le titre de "Cuisinier de l'année" décerné par le guide gastronomique GaultMillau Suisse. L'Allemande rejoint le cercle fermé des chefs totalisant 19 points sur 20.

Tanja Grandits est récompensée pour ses créations "singulières, de très haut vol, qui remportent tous les suffrages dans l'historique restaurant Stucki", a communiqué lundi Ringier Axel Springer Suisse, éditeur du GaultMillau Suisse.

La cuisinière est apparue sur le radar du guide helvétique il y a quatorze ans. Les testeurs l'avaient dénichée dans une auberge de campagne thurgovienne. Depuis, ils n’ont jamais cessé de la garder à l'œil.

"D'immenses émotions"

Celle que la rédaction du guide surnomme "Miss 1000 volts" avait déjà été sacrée "Cuisinier de l'année" 2014. C'était la première fois qu'une femme remportait ce titre seule en tête. Elle avait alors obtenu 18 points.

"Elle fait des choses magnifiques, ce sont des plats colorés. Elle utilise beaucoup d'herbes, de végétaux, ça donne une signature particulière à sa cuisine. Je suis conquis!", lance le responsable romand du GaultMillau Suisse Knut Schwander dans le 12h30.

"Elle s'appuie sur une vraie connaissance des traditions culinaires et elle décline en plus des gammes nouvelles. Elle explore des nouveaux horizons en associant volontiers des choses parfois un peu inattendues: on pourra trouver par exemple du pamplemousse avec du homard. Il y a une résonance des saveurs et elle provoque chez ses convives d'immenses émotions", poursuit Knut Schwander.

>> L'interview de Knut Schwander:

Knut Schwander, responsable GaultMillau Suisse romande. [Facebook]Facebook
La cheffe Tanja Grandits nommée "Cuisinier de l'année" pour la deuxième fois: interview de Knut Schwander / Le 12h30 / 4 min. / le 7 octobre 2019

Distinctions romandes

Outre Tanja Grandits, sept autres chefs comptent 19 points: Andreas Caminada (Fürstenau, GR), Philippe Chevrier (Satigny, GE), Didier de Courten (Sierre, VS), Franck Giovannini (Crissier, VD), Peter Knogl (Bâle), Heiko Nieder (Zurich), Bernard et Guy Ravet (Vufflens-le-Château, VD).

Du côté de la Suisse romande, le "Promu de l'année" est Romain Paillereau. Le chef de La Pinte des Mossettes à Cerniat (FR) reçoit 17 points. La "Découverte de l'année" est Jérémy Desbraux (17 points), ancien numéro 2 de Franck Giovannini à Crissier et successeur de Georges Wenger au Noirmont (JU). Il est distingué au côté de Paolo Casanova (15 points) du Chesa Colani à Madulain (GR).

ats/gma

Publié Modifié