Modifié

Les psychologues déposent leur pétition pour plus d'indépendance

La pétition des psychologues vise à améliorer l'accès aux soins en favorisant l'autonomie des praticiens (image d'illustration). [Renard / BSIP - AFP]
Les psychologues ont déposé leur pétition pour mieux soigner les maladies psychiques / La Matinale / 59 sec. / le 11 mars 2019
Les psychologues suisses déposent lundi la pétition "Eliminer les obstacles" au Conseil fédéral. Dotée de plus de 94'000 signatures, elle vise à améliorer et accélérer la prise en charge des maladies psychiques.

Près de la moitié de la population souffre d'un trouble psychique au moins une fois dans sa vie, comme la dépression. L'accès aux soins est pourtant encore semé d'embûches, notamment parce que le modèle actuel de prise en charge par l'assurance maladie lie psychiatres et psychologues. Ces derniers ont l'obligation d'être l'employé d'un médecin dans son propre cabinet.

Pour garantir une meilleure prise en charge, les signataires demandent au Conseil fédéral de revoir le système de facturation. Selon eux, la psychothérapie doit être remboursée par la LAMal lorsqu'elle est prescrite par un médecin, sans dépendre d'un psychiatre.

Plus rapide

La réforme permettrait plus d'indépendance. "Les psychologues auraient la liberté de travailler de manière autonome dans leur propre cabinet, explique Stephan Wenger, co-président de la Fédération suisse des psychologues. Ils pourraient offrir leurs services dans différentes régions ou à différentes populations."

Une année: c'est parfois le délai à attendre pour obtenir un rendez-vous médical. Une révision permettrait surtout d'accélérer la prise en charge et garantir un temps précieux au traitement des personnes malades. "La limitation actuelle crée des listes d'attente considérables pour les enfants et les adolescents, mais aussi dans les campagnes", détaille également Stephan Wenger.

Alexandra Richard/ani

Publié Modifié