Modifié

Les quantités d'alcool recommandées pour la santé revues à la baisse

Les recommandations de la dose d'alcool tolérable pour la santé sont en baisse.
Dmitry Tsvetkov
Fotolia [Dmitry Tsvetkov - Fotolia]
Combien d'alcool? / CQFD / 7 min. / le 12 mai 2017
Combien de verres d'alcool peut-on boire sans mettre sa santé en danger? L'émission scientifique CQFD s'est penchée vendredi sur la question, à l'occasion de la 4e édition de la Semaine alcool qui se tient jusqu'au 21 mai.

Les recommandations officielles ont tendance à baisser, note CQFD. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP), qui recommandait il y a quelques années de ne pas dépasser 3 verres par jour pour les hommes, 2 pour les femmes, revoit ces chiffres légèrement à la baisse.

Actuellement, il est conseillé de ne pas dépasser 2 à 3 verres par jour pour les hommes, 1 à 2 verres pour les femmes, et de pratiquer deux jours d’abstinence complète par semaine pour tous.

Les quantités sont données en verre équivalent à 10 grammes d’alcool pur, soit un décilitre de vin, 2,5 décilitres de bière ou 2,5 centilitres d’alcool fort.

Ce n'est pas l'abus, c'est l'alcool qui est dangereux pour la santé.

Jean-Bernard Daeppen

"Historiquement, on a toujours dit que l'abus d'alcool était dangereux pour la santé. Mais la vérité scientifique est autre: c'est l'alcool qui est dangereux pour la santé, déjà à petite dose", explique Jean-Bernard Daeppen, chef du Service d’alcoologie du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Ainsi, le risque de développer un cancer du sein augmente légèrement avec un verre d'alcool par jour pour les femmes, de même que celui d'être touché par un cancer du colon à partir de deux verres par jour, illustre-t-il. "Le public doit savoir que c'est l'alcool qui est dangereux, pas l'abus et la dépendance."

Deux jours sans, c'est se rappeler qu'on a le choix.

Jean-Bernard Daeppen

Les deux jours d'abstinence conseillés doivent rappeler que boire tous les jours "se rapproche de la dépendance à l'alcool", note le spécialiste. "Ne pas boire tous les jours, c'est garder une certaine liberté par rapport au choix de consommer ou pas."

Les excès ponctuels sont-ils moins pires qu'une consommation chronique? "Les abus sont évidemment le pire", souligne Jean-Bernard Daeppen. "Quatorze verres sur une semaine ou quatorze verres le samedi soir ne sont pas du tout la même chose en terme de prise de risque."

Consommation moyenne toujours élevée

Les accidents restent en effet la cause numéro un des méfaits de l'alcool sur la santé, rappelle le spécialiste. Or, une alcoolisation aiguë induit un risque majeur d'accident.

Si la consommation totale en Suisse a connu une forte baisse ces trente dernières années, elle reste toutefois très élevée, avec 22 grammes par jour - 2 verres - pour les 15 ans et plus.

La recommandation, c'est "soyez conscient du risque, et allez-y tranquille", résume le spécialiste.

kkub avec Silvio Dolzan

Publié Modifié