Modifié

Les premiers touristes de l'espace décolleront d'ici la fin de l'année

La navette "SpaceShipTwo" de la compagnie Virgin Galactic. [Keystone]
La navette "SpaceShipTwo" de la compagnie Virgin Galactic. [Keystone]
La compagnie de tourisme spatial Virgin Galactic a annoncé jeudi avoir signé un accord avec les autorités américaines, qui lui permettra de transporter des passagers dans l'espace.

Les autorités américaines et Virgin Galactic, la compagnie de tourisme spatial fondée par Richard Branson, ont annoncé jeudi avoir signé un accord pour transporter des passagers dans l'espace, dans des vols commerciaux.

L'accord passé avec l'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) détaille comment de futurs vols dans l'espace, lancés depuis la base américaine de Virgin Galactic au Nouveau Mexique, pourront cohabiter avec le trafic aérien habituel.

Le groupe avait besoin de cet accord pour lancer des vols commerciaux dans l'espace, pour lesquels plus de 600 personnes ont déjà acheté leur billet, à 250'000 dollars l'unité.

Premiers vols d'ici à la fin de l'année

Outre Richard Branson lui-même, des célébrités comme Leonardo DiCaprio ont déjà réservé un billet.

L'accord annoncé jeudi est intervenu quelques heures avant que le principal rival de Virgin dans les vols spatiaux, la société SpaceX fondée par le milliardaire américain Elon Musk, ne dévoile son nouvel appareil baptisé Dragon V2 (lire SpaceX dévoile le Dragon qui enverra les astronautes américain sur l'ISS).

afp/fb

Publié Modifié