fermer

détail & partage

Le rêve spatial à portée de main

Le tourisme spatial se développe depuis la fin des années 1990, et devrait connaître un véritable essor dans les décennies à venir. A condition d'en avoir les moyens, nul besoin désormais d'être astronaute pour espérer s'approcher des étoiles.

1/11

Une autre société américaine, XCOR, a aussi lancé en 2008 son programme de vol à la lisière de l'espace, à 95'000 dollars l'expérience. L'entreprise dévoilera son vaisseau, le Lynx, en avril 2013. Le vol inaugural est prévu pour l'année suivante. Près de 200 personnes auraient déjà pris leur billet. [Jewel Samad - AFP]

2/11

En France, un premier vol en apesanteur grand public a eu lieu le 15 mars 2013 à bord de l'A300 Zéro-G, un avion originellement aménagé pour les besoins scientifiques de l'agence spatiale française. L'expérience, commercialisée par le courtier Avico, coûte 6000 euros (environ 7500 francs) mais "la demande est beaucoup plus forte que l'offre", selon le courtier, et le carnet de commandes est plein jusqu'à la fin 2014. [airzerog.com]

3/11

Depuis 2001, sept millionnaires ont pu séjourner en orbite basse (entre 330 et 410 km du sol) dans la Station spatiale internationale. Il leur en a coûté entre 20 et 35 millions de dollars. En octobre 2005, l'homme d'affaires américain Greg Olsen (photo) a été le 3e civil de l'histoire à s'offrir le luxe de voyager dans l'espace. [Bill Ingalls - HO/NASA/Getty Out]

4/11

Fondée en 1998, l'entreprise américaine Space Adventures est à ce jour la seule à avoir emmené des civils dans l'espace. Elle propose des vols en orbite et diverses simulations pour mettre ses clients dans la peau d'astronautes.

5/11

Quelques entreprises ont désormais pour ambition d'emmener des touristes à la lisière de l'espace (100 km du sol). Virgin Galactic, entreprise fondée par le milliardaire Richard Branson, a été la première à se lancer en 2004. Son idée: faire grimper une fusée ailée baptisée SpaceShip Two jusqu'à 100 km, faire vivre 4 minutes d'apesanteur à ses passagers puis redescendre en vol plané. [AFP]

6/11

Une autre société américaine, XCOR, a aussi lancé en 2008 son programme de vol à la lisière de l'espace, à 95'000 dollars l'expérience. L'entreprise dévoilera son vaisseau, le Lynx, en avril 2013. Le vol inaugural est prévu pour l'année suivante. Près de 200 personnes auraient déjà pris leur billet. [Jewel Samad - AFP]

7/11

En décembre 2011, la société Stratolaunch Systems, créée par le co-fondateur de Microsoft Paul Allen, est aussi entrée dans la course. L'entreprise prévoit d'envoyer ses premiers clients en orbite en 2015. [Stratolaunch Systems]

8/11

La société Excalibur Almaz prépare quant à elle d'ici 2015 des voyages touristiques sur la Lune. Le coût: 150 millions de francs pour un aller-retour. [NASA]

9/11

Le Néerlandais Bas Lansdorp a créé la société Mars One, dans le but d'envoyer des hommes sur Mars dès 2023, soit bien avant la NASA. Particularité du projet: pas de voyage retour, impossible actuellement d'un point de vue technique. Il s'agirait véritablement d'établir une colonie sur la planète rouge. Le coût du projet est estimé à 6 milliards de dollars (5,6 milliards de francs). Pour financer cette mission, les "colons" accepteraient d'être filmés en permanence, créant une télé-réalité d'un genre nouveau.

10/11

La firme japonaise Obayashi envisage de créer un ascenseur vers l'espace d'ici à 2050. Il s'agirait de tendre un câble en nanotubes de carbone, un matériau vingt fois plus résistant que l'acier; la cabine se déplacerait grâce à cette tige longue de 96'000 km. Cet ascenseur monterait à 200 km/h et atteindrait la station, située à 36'000 km d'altitude, en une semaine. Pour l'heure, l'entreprise n'a pas estimé le coût du projet. [AFP]

11/11

Il est aussi possible d'effectuer un voyage dans l'espace après la mort: plusieurs entreprises américaines proposent d'envoyer les cendres d'un défunt en orbite, suivant l'exemple du créateur de la série Star Trek qui fut l'un des premiers à le faire. La société Celestis offre ainsi des allers-retours entre la Terre et l'espace pour un peu moins de 1000 dollars, et va jusqu'à envoyer les cendres en orbite lunaire, pour 12'500 dollars. [Celestis]