Publié

La 5G arrive dans les avions

La 5G dans les avions. [phichaklim1.gmail.com - Depositphotos]
PIXELS – La 5G arrive dans les avions / Six heures - Neuf heures, le samedi / 4 min. / le 3 décembre 2022
La Commission européenne vient de donner son feu vert à l’introduction de la 5G dans les avions. Il sera ainsi possible d’utiliser sans limite son téléphone lors des vols. Cela pose des questions de sécurité… et risque de créer des tensions dans la cabine.

Nous aurons prochainement la possibilité de nous connecter à la 5G en plein vol. La semaine passée, la Commission européenne a donné son feu vert: tous les vols partant ou atterrissant sur le continent pourront proposer une connexion rapide à Internet.

A 10'000 mètres d’altitude, le téléphone est bien sûr incapable de se connecter à une antenne. Des satellites seront utilisés. Boeing et Airbus vont installer des antennes relai dans les avions, qui vont transformer le signal reçu par satellite en 5G. Il suffira de se connecter à ce signal, exactement comme lorsque l’on est à l’étranger.

Pour l’heure, nous n’avons accès au Wi-Fi que sur certains vols long courrier, et cela n’est proposé que par une poignée de compagnies. A l’inverse, la 5G devrait être disponible pour tous. Et a priori, les futures connexions en 5G seront moins chères que celles actuelles en Wi-Fi.

Pas d'interférences, selon les tests

Côté sécurité, de très nombreux tests ont été effectués ces dernières années. Conclusion: les passagers qui utilisent leur téléphone ne créent pas d’interférences avec les instruments de bord.

En février 2020, Swiss avait d’ailleurs discrètement levé toutes les restrictions. Depuis cette date-là, plus besoin de mettre son téléphone sur mode avion. On peut le laisser allumé durant toutes les phases du vol. Mais il y a une exception importante: les vols à destination des Etats-Unis. Pour ces trajets, il est encore obligatoire de mettre son smartphone en mode avion.

Depuis des mois, les Américains ont de gros soucis avec la 5G. Plusieurs compagnies ont remarqué des interférences entre ce réseau et leurs avions. Cela concerne le radioaltimètre des avions, utilisé en cas de mauvaise visibilité. Des pilotes ont signalé que leur altimètre fonctionnait mal près de certains aéroports. Pour y remédier, les Américains ont décidé d’installer moins d’antennes 5G près des pistes et de réduire leur puissance.

Fixer des règles en cabine

En Europe et en Suisse, il n’y a a priori pas ce problème. Les fréquences pour la 5G sont légèrement différentes, et les antennes émettent moins fort.

Dans la cabine, on peut imaginer que certains passagers accros à la 5G ne lâcheront plus leur téléphone, pour appeler leurs amis ou envoyer des messages vocaux. Ce seront aux compagnies aériennes de fixer des règles. La plupart des passagers seront respectueux de leur entourage. Mais il suffira d’un excité pour créer de vives tensions dans la cabine.

Anouch Seydtaghia

Publié