Modifié le 21 septembre 2019 à 12:15

Le combat continue contre le bruit routier et ferroviaire

Pour Sophie Hoehn, cheffe de section bruit routier à l’OFEV: "il faut désormais aussi s’attaquer à nos comportements au volant."
Futur antérieur - Des radars pour lutter contre le bruit routier Futur antérieur / 4 min. / le 16 septembre 2019
Avec plus d'un million de Suisses affectés, la bataille contre les bruits liés à nos modes de transport ne connaît aucun répit. Au contraire! Elle se doit d'innover encore et toujours.

"Label bruit pour les pneus ou radar pédagogique en test dans le canton de Soleure, c'est aux comportements des conducteurs qu'il faut désormais s'attaquer", explique Sophie Hoehn, cheffe de la section bruit routier à l'Office fédéral de l'environnement. "Les études l'ont démontré, ce sont des éléments clé dans le combat contre le bruit routier."

A Genève, pour affiner des problématiques déjà identifiées ou en découvrir de nouvelles; pour contrôler l'efficacité des mesures prises ou en proposer d'autres, le canton dispose désormais de mesures acoustiques relevées toutes les quinze minutes via quelque 600 capteurs connectés installés en ville de Carouge.

>> Ecouter: Futur antérieur – Cartographier le bruit pour mieux le combattre

Philippe Royer du Service cantonal genevois Air, Bruit et Rayons non-ionisants.
Didier Pradervand - RTS
Futur antérieur - Publié le 17 septembre 2019

Grâce à l'intelligence artificielle, certains comme la start-up Securaxis veulent non plus seulement mesurer l'intensité d'un bruit mais le reconnaître, l'identifier. Coups de feu, coups de frein, accidents, sorties de bars... Tous les sons de la ville sont concernés, y compris ceux liés au vieillissement des infrastructures ou à la protection de la faune.

>> Ecouter: Futur antérieur – Un capteur intelligent pour identifier les bruits urbains

Inventé par le CERN, développer par Securaxis, ce capteur acoustique mesure et identifie les bruits de la ville grâce à l’intelligence artificielle.
D.Pradervand - RTS
Futur antérieur - Publié le 18 septembre 2019

Absorber le bruit

A Courroux (JU), chez INNOmaterials, c'est au bruit routier dans les centres villes historiques qu'on veut s'attaquer grâce à des pavés phono-absorbants en caoutchouc biosourcé et recyclé. Les prototypes sont prêts. Reste à trouver la ville partenaire prête à se lancer dans une validation in situ afin d'obtenir l'homologation nécessaire à leur production à grande échelle. 

>> Ecouter: Futur antérieur – Un pavé phonoabsorbant pour atténuer le bruit dans les centres villes

Patron d’INNOmaterials, Filomeno Corvasce rêve de remplacer les traditionnels pavés en granit contre ses pavés en caoutchoucs biosourcés et recyclés.
Didier Pradervand - RTS
Futur antérieur - Publié le 19 septembre 2019

Appelées à s'intensifier dans les années à venir et malgré les vastes programmes de lutte initiés depuis bientôt 20 ans, les nuisances sonores du trafic ferroviaire restent préoccupantes.

Depuis 2017, une dizaine de chercheurs se sont donc attaqués à la conception du "railpad" du futur. A savoir, explique Holger Frauenhart, professeur en sciences de matériaux à l'EPFL "un incontournable petit tampon en caoutchouc, posé entre rails et traverses et qui doit à la fois à absorber le bruit des premier au passage des trains tout en protégeant les secondes, et ce n'est pas la moindre des contradictions!"

>> Ecouter: Futur antérieur – Le bruit ferroviaire au cœur d'un nouveau programme de recherches pluridisciplinaire

Holger Frauenhart, professeur en sciences des matériaux à l'EPFL.
Didier Pradervand - RTS
Futur antérieur - Publié le 20 septembre 2019

Didier Pradervand/sjaq

Publié le 21 septembre 2019 à 12:12 - Modifié le 21 septembre 2019 à 12:15