Publié

Lausanne présente la mouture finale du stade Pierre-de-Coubertin

La ville de Lausanne a présenté ce matin son projet de stade d'athlétisme sur le site Pierre-de-Coubertin à Vidy
La ville de Lausanne a présenté ce matin son projet de stade d'athlétisme sur le site Pierre-de-Coubertin à Vidy / 12h45 / 2 min. / le 10 janvier 2024
La transformation du stade lausannois Pierre-de-Coubertin à Vidy est relancée. D'ici 2028-2029, des infrastructures durables pourront accueillir jusqu'à 12'000 personnes. Le meeting international Athletissima quittera la Pontaise pour se dérouler au bord du lac.

Le projet de modernisation du stade a été profondément repensé par rapport à son plan initial, a indiqué Grégoire Junod, syndic de Lausanne mercredi devant la presse. La nécessité d’installer des tribunes provisoires pour chaque grande manifestation sportive a été abandonnée au profit d'une infrastructure fixe de 12'000 places, dont 4000 couvertes.

Faisant partie du projet Métamorphose l'infrastructure répondra à des besoins diversifiés. Elle se réalise en concertation avec les futurs usagers, clubs sportifs et manifestations récurrentes comme les 20 km de Lausanne et Athletissima.

Le syndic de Lausanne Grégoire Junod et le directeur d'Athletissima Jacky Delapierre posent avec le projet du futur stade Pierre-de-Coubertin. [Keystone - Laurent Gilliéron]

Une fois transformé, le site remplacera la vétuste Pontaise dans sa vocation d’accueil du sport d’élite. Ce dernier ouvrage pourrait être reconverti. La Municipalité indique réfléchir à conserver une partie du stade historique, plutôt que de le démolir. Des études techniques doivent être menées prochainement.

>> Voir aussi l'interview de Grégoire Junod dans Forum :

Pourquoi construire un troisième stade à Lausanne? Interview de Grégoire Junod
Pourquoi construire un troisième stade à Lausanne? Interview de Grégoire Junod / Forum / 8 min. / le 10 janvier 2024

Jacky Delapierre satisfait

Le fondateur d'Athletissima Jacky Delapierre se montre enthousiaste dans le 12h45 de la RTS: "Pour garder le statut de Diamond League, il faut un stade de 12'000 places, qui offre tout ce dont nous avons besoin et que nous louons à la Pontaise. Aujourd'hui, nous y investissons 500'000 francs pour la mise en place d'installations provisoires. Nous n'aurons plus besoin de le faire ici."

Jacky Delapierre relève aussi certains avantages pour les clubs d'athlétisme. "Grâce à la piste de 100 mètres pour l'hiver, avec six couloirs, les athlètes pourront bien se préparer. Il n'y aura plus besoin d'aller à Macolin (BE) tous les week-ends."

L'actuel stade d'athlétisme de Pierre-de-Coubertin à Lausanne, au bord du lac Léman. [Keystone - Laurent Gilliéron]

Des réserves

Si la modernité du projet est saluée, plusieurs voix émettent des réserves. Certaines d'entre elles estiment, par exemple, que le stade ne sera pas suffisamment grand pour répondre à des normes sportives toujours plus strictes.

Autre problème relevé: la réponse aux besoins d'une population toujours plus nombreuse, et notamment des centaines d'enfants désireux de se mettre au football à Lausanne et qui sont éconduits chaque année, faute de place.

jfe

Publié