Modifié

L'éventuel village olympique de Sion 2026 offrira 1400 lits à la ville

La capitale valaisanne accueillera le village olympique, pour autant qu'elle décroche l'organisation des Jeux. [Oliver Maire - Keystone]
En cas d’organisation des Jeux, Le village olympique de Sion 2026 offrira 1400 logements à la Ville / La Matinale / 1 min. / le 30 août 2017
En cas d'obtention des Jeux olympiques d'hiver 2026, c'est Sion qui devrait accueillir le principal village olympique, a appris la RTS. L'idée de récupérer l'ancien site de Tamoil à Collombey-Muraz avait été abandonnée en juin.

Le village olympique devrait prendre place dans le quartier des Potences, sur des terrains appartenant aux collectivités publiques, a indiqué à la RTS Jean-Philippe Rochat, président du comité de candidature du projet olympique porté par les cantons de Vaud, Valais, Fribourg et Berne. Mais d'autres options restent envisagées selon Swiss Olympic.

Des logements représentant un total de 1400 lits verront le jour sous la forme d'un écoquartier, qui servira à la population après l'accueil des athlètes basés en Valais. Plusieurs sites décentralisés accueilleront les sportifs sur les différents lieux de compétitions, à Lausanne notamment. Le financement sera assuré par des caisses de pension. Le mandat de construction n'a quant à lui pas encore été attribué.

Pas de coût sécuritaire au budget

Tout cela pour autant que le projet de JO passe tous les cap-test, du soutien de la Confédération à la décision finale du Comité international olympique (CIO) à l'automne 2019, en passant probablement par un scrutin populaire.

Le président du comité de candidature doit rencontrer mercredi le Conseil d'Etat valaisan. Quant au Conseil fédéral, il rendra son avis début octobre.

Au centre des discussions, la question du financement. Selon Swiss Olympic, les dépenses organisationnelles représentent un montant de 1,86 milliard, tandis que les revenus organisationnels offerts par la contribution du CIO, la billetterie et le sponsoring s’élèvent à 1,35 milliard.

Mais c'est sans compter les coûts de la sécurité, dont le budget est encore en cours d'élaboration: qui va payer quoi et quel montant, la question est cruciale à Berne et dans les cantons. On se souvient que le budget sécurité avait fait exploser la facture des JO de Londres en 2012, et plus récemment la finale de la Coupe de Suisse de football à Genève.

>> A écouter aussi: l'interview de Jean-Philippe Rochat dans le 12h30 après sa rencontre informelle avec le Conseil d'Etat valaisan:

Jean-Philippe Rochat, président du comité Sion 2026. [Peter Schneider - Keystone]Peter Schneider - Keystone
JO Sion 2026: Interview de Jean-Philippe Rochat, président du Comité de candidature / Le 12h30 / 4 min. / le 30 août 2017

Laetitia Guinand/lgr

Publié Modifié

Faut-il une votation populaire?

Un comité critique initié par les Verts a demandé ce week-end que les régions concernées puissent voter sur les candidatures suisses aux Jeux Olympiques 2026. Qu'en pense le président du PLR Valais René Constantin, favorable à l’organisation de l’événement?

René Constantin, président du PLR Valais. [Olivier Maire - Keystone]Olivier Maire - Keystone
JO 2026 à Sion: faut-il une consultation populaire? / Forum / 6 min. / le 30 août 2017