Modifié

La jeunesse de gauche s'attaque à la précarité menstruelle à Neuchâtel

Des protections menstruelles gratuites dans les écoles [RTS]
Des jeunesses de gauche neuchâteloises s'attaquent à la précarité menstruelle / Le 12h30 / 32 sec. / le 4 août 2021
Plusieurs partis de gauche lancent une motion populaire cantonale intitulée "pour une meilleure accessibilité aux produits hygiéniques menstruels". L'idée est de munir certains établissements du canton de Neuchâtel de protections hygiéniques.

Cette motion a été lancée par les Jeunes POP Neuchâtel, les Jeunes socialistes neuchâtelois et les Jeunes Vert.e.s Neuchâtel. L'ojectif est de mettre à disposition gratuite des protections menstruelles durables et de qualité dans des lieux stratégiques comme les pharmacies, les centres hospitaliers et les bâtiments de l'Etat accessibles au public.

Les jeunes demandent aussi la mise en place d'une large campagne d'information. Ils et elles veulent que les protections menstruelles soient considérées comme des biens de première nécessité, qu'ils soient facilement accessibles aux personnes vulnérables, et que le financement des mesures ne pèse pas sur les épaules des personnes à bas et moyens revenus.

De la "justice pour la population concernée"

Les jeunesses de gauche relèvent que leur démarche permettra de rétablir "un peu de justice pour la partie de la population concernée". Les cantons du Jura, de Vaud et de Genève se sont déjà prononcés en faveur de la mise à disposition gratuite des protections périodiques dans les toilettes des écoles publiques.

ats/aps

Publié Modifié