Publié

L'édition entièrement en ligne du NIFFF a été suivie par les plus fidèles

La directrice du NIFFF Anaïs Emery, à gauche, lors d'une conférence de presse en ligne sur l'édition 2020 du festival. [Laurent Darbellay - Keystone]
La directrice du NIFFF Anaïs Emery, à gauche, lors d'une conférence de presse en ligne sur l'édition 2020 du festival. [Laurent Darbellay - Keystone]
Le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) s'est terminé samedi. Entièrement en ligne cette année en raison du coronavirus, cette édition hors-série permettait aux internautes d'acheter des films en ligne et de suivre une émission quotidienne.

Ces neuf jours "de création audiovisuelle intense", selon les organisateurs dans un communiqué paru samedi, se sont conclus avec la remise du prix du public à la comédie anarcho-punk Dinner in America d'Adam Rehmeier. Paul Schrader, réalisateur du Nouvel Hollywood, est récompensé par le Narcisse H.R. Giger d’honneur.

La plateforme de vidéo à la demande mise en place par le festival a franchi le cap des 4000 films achetés qui se répartissent de manière homogène sur la sélection. Ce panorama a trouvé son public auprès des fidèles du festival et du cinéma de genre qui ont opté en masse pour les abonnements multi-séances (85 % des achats).

Emission quotidienne

NIFFF TV a en outre proposé, en présence de 77 invités, une émission quotidienne. Cette proposition a su fédérer un large public oscillant au fil de l’événement entre 1500 et 2000 vues quotidiennes, soit un total d’environ 15’000 vues.

Ce NIFF hors-série marque le départ de sa directrice générale et artistique Anaïs Emery au 31 octobre prochain. Elle rejoindra en 2021 le Geneva International Film Festival (GIFF). Le poste de direction artistique sera assumé ad interim par Loïc Valceschini.

>> Les explications d'Anaïs Emery dans l'émission Forum:

Anaïs Emery, la directrice du NIFFF, s'en va après 20 ans à la tête du festival. Son portrait. [RTS]RTS
Le NIFFF clôt sa première édition hors-série en ligne: interview d’Anaïs Emery / Forum / 3 min. / le 11 juillet 2020

>> Lire aussi: Anaïs Emery vit une dernière édition particulière à la tête du NIFFF

ats/kkub

Publié