Le suivi des élections fédérales 2019 pour le canton de Neuchâtel.

Elections fédérales à Neuchâtel

Publié le 20 octobre 2019 à 11:30 - Modifié le 21 octobre 2019 à 14:25

La Verte Céline Vara élue aux Etats et la gauche progresse au National

- Aux Etats, les socialistes, pourtant donnés favoris dans la conquête du second siège - le PLR conserve le sien - paient chèrement la poussée incroyable des Verts qui deviennent le premier parti du canton en termes de suffrages exprimés pour l'élection à la Chambre haute. C'est Céline Vara, vice-présidente des Verts suisses, qui accompagnera le PLR Philippe Bauer à Berne.   

- En ce qui concerne le National, les Verts (Fabien Fivaz), le PLR (Damien Cottier), le PS (Baptiste Hurni) et le POP (Denis de la Reussille) sont les quatre hommes - pas de candidate élue - qui représenteront le peuple neuchâtelois. Quant au "revenant" Yvan Perrin, il a largement échoué dans sa tentative de sauver le siège UDC.

Suivi assuré par Pierre-Yves Maspoli

  • 18h00

    La présidente du PSN commente

    Florence Nater, présidente du PS neuchâtelois, analyse la contre-performance de son parti et parle d'un dimanche "plus difficile qu'espéré": 

    Florence Nater réagit au mauvais score du PS neuchâtelois
    L'actu en vidéo - Publié le 20 octobre 2019

  • 17h36

    Céline Vara, surprise d'avoir créé la surprise

    Grande triomphatrice du jour, la Verte Céline Vara commente la grosse performance de son parti dans son canton, tout en déplorant le peu de femmes élues: 

    La Verte Céline Vara (NE), élue surprise au Conseil des Etats, salue un "tsunami vert" dans son canton, mais déplore le peu de candidates femmes élues
    Élections fédérales - Publié le 20 octobre 2019

    >> Le sujet du 12h45 de lundi

    La Neuchâteloise Céline Vara se hisse directement au Conseil des Etats
    12h45 - Publié le 21 octobre 2019

  • 17h15

    Le blues tempéré des socialistes

    Le socialiste Baptiste Hurni n'est évidemment pas très heureux de la performance de son parti ce dimanche. Mais même si les Verts ont "sorti" le PS du Conseil des Etats, ils sont de gauche, c'est un lot de consolation:  

    Baptiste Hurni (PS-NE): "C'est un véritable crève-cœur pour le PS mais une victoire formidable de la gauche neuchâteloise"
    Élections fédérales - Publié le 20 octobre 2019

  • 16h40

    Céline Vara élue au Conseil des Etats

    Vice-présidente des Verts suisses, Céline Vara est élue au Conseil des Etats. Brillamment même, puisqu'elle termine juste derrière le PLR Philippe Bauer, et "juste derrière" se traduit ici par une différence de 109 suffrages. De quoi fêter ça:

  • 16h04

    Yvan Perrin reconnaît sa défaite

    Le "miracle Perrin" espéré par l'UDC n'a pas eu lieu. L'intéressé lui-même a déjà reconnu qu'il ne passerait pas la législature qui arrive à Berne:

  • 15h50

    Les Verts prennent le siège UDC au National

    Cette projection confirme la forte poussée des Verts (+11,7%) au Conseil national, avec un siège à la clé. A l'inverse, l'UDC perd le sien.

  • 15h09

    Un siège pour les Verts aux Etats?

    Surprise avec le score canon réalisé par les Verts dans la course aux Etats. Alors qu'il ne reste plus qu'à connaître les résultats de Neuchâtel et Peseux, le parti écologiste (20,07% des suffrages) occupe le deuxième rang derrière le PLR (22,09%) mais devance le PS (17,42%) à qui le second siège neuchâtelois semblait pourtant promis.  

    EF14 Patrick Hermann (Verts-NE): "C'est un scénario que nous n'avions pas envisagé"
    Élections fédérales - Publié le 20 octobre 2019

  • 14h35

    Les Verts en forte hausse au National

    Après dépouillement de 16 communes sur 31, les Verts neuchâtelois sont en forte hausse au Conseil national. Ils obtiennent 20,16% des suffrages. Leur bon résultat devrait permettre à la gauche d'obtenir un 3e siège au détriment de l'UDC.

    Au sein des Verts, la vice-présidente du parti au niveau suisse, Céline Vara, devance pour l'instant son colistier Fabien Fivaz. Le succès des Verts devrait permettre au POP et à son représentant Denis de la Reussille de conserver son siège. Les Verts ont en effet un sous-apparentement avec le POP et Solidarités.

    Le 3e siège de la gauche va revenir au PS et à Baptiste Hurni qui fait la course en tête pour l'instant au sein de sa liste. Le 4e fauteuil va revenir au PLR. Le conseiller national Philippe Bauer est devant mais il devrait être élu aux Etats. Son colistier Damien Cottier est en 2e place.

  • 14h20

    Le PLR ne croit pas à deux sièges au National

    Un deuxième siège au National paraît hors de portée pour le PLR en ce début d'après-midi, parole d'expert:

  • 13h46

    Socialistes au coude à coude

    Après dépouillement dans 15 communes sur 31, les socialistes Martine Docourt Ducommun et Silvia Locatelli sont au coude à coude pour obtenir un siège au Conseil des Etats. La première a 1075 suffrages et la seconde 1038.

    Le vote, se déroulant à la proportionnelle dans le canton de Neuchâtel, le PS et le PLR sont quasi assurés d'obtenir chacun un siège, vu les forces en présence. Le conseiller national PLR, Philippe Bauer est pour l'instant largement en tête, par rapport à son colistier Didier Boillat.

  • 13h10

    Tout premiers résultats

    Les tout premiers résultats concernant l'élection au Conseil des Etats sont tombés. Le taux de participation pour les huit communes concernées s'élève à 40,48%. Il avait été de 42,35% pour le canton en 2015.

  • 12h18

    Céline Vara, une Verte en forêt

    Les enjeux sont élevés pour les écologistes neuchâtelois, de quoi éprouver le besoin de se détendre dans un ...environnement approprié! 

  • 12h06

    L'"optimisme raisonnable" d'Yvan Perrin

    En ce début de journée électorale décisive pour lui, le "revenant" UDC Yvan Perrin confie son espoir de passer la rampe, même s'il pronostique que son parti pourrait perdre quelques plumes

  • 11h56

    Les derniers électeurs au bureau de vote

    Tout le monde ne vote pas par correspondance. Ces Neuchâtelois apprécient apparemment de remplir leur devoir électoral à l'ancienne:

  • 11h40

    La gauche unie

    La gauche convoite un siège supplémentaire cette année. Une gauche qui se sent portée par les mouvements sociaux comme la grève des femmes ou les manifs pour le climat, et qui part unie au combat dans le canton.

    >> La gauche unie pour les fédérales: Tous les partis de gauche unis à Neuchâtel pour les élections fédérales

  • 11h20

    Les enjeux

    Beaucoup de places à prendre cette année, la concurrence est donc vive. Nombreuses et nombreux sont les candidats dotés de profils solides, qui peuvent espérer occuper un des six sièges attribués au canton.

    >> Le décryptage des enjeux 2019:

    Elections fédérales: Julien Guillaume explique les enjeux dans le canton de Neuchâtel
    19h30 - Publié le 04 octobre 2019
    Page spéciale sur les élections fédérales à Neuchâtel.
    19h30 - Publié le 04 octobre 2019

  • 11h30

    Moins de candidats mais plus de femmes

    Contrairement à la tendance nationale, les candidats neuchâtelois au National sont moins nombreux qu'en 2015. Le nombre de femmes est en revanche en hausse, avec 19 candidates cette année, contre 13 il y a quatre ans.

    >> 65 candidats neuchâtelois briguent un siège: 65 candidats neuchâtelois briguent un mandat aux Chambres fédérales

  • 11h10

    Ce qui s'était passé à Neuchâtel il y a quatre ans

    En 2015, ce sont les deux candidats sortants qui avaient été réélus au Conseil des Etats, à l'instar des élections fédérales de 2011, à savoir le socialiste Didier Berberat et le libéral-radical Raphaël Comte. Le popiste Denis de la Reussille était arrivé au 3e rang, distancé de plus de 5000 voix.

    Au National, le passage de cinq à quatre représentants du fait du changement démographique avait coûté un siège au PLR, qui était passé de deux à un conseiller national, à savoir Philippe Bauer. C'est le socialiste Jacques-André Maire qui avait remporté le plus de voix. Au 3e rang, Denis de la Reussille avait réussi à créer la surprise en "piquant" le siège des Verts. Bien que battu par trois autres candidats PLR, l'UDC Raymond Clottu avait tout de même été élu au vu de la force de la liste de son parti.

    >> Retour sur le scrutin de 2015: Le popiste Denis de la Reussille siégera au Conseil national

  • 11h00

    Le dossier complet

    Retour sur les événements marquants de la campagne en vue de ces élections avec nos interviews, nos débats et nos décryptages pour en comprendre tous les enjeux.