Modifié le 23 mai 2019 à 21:20

Charles Juillard candidat à la candidature PDC pour les Etats

Sans surprise, Charles Juillard entre en lice pour truster un siège au Conseil des Etats.
Le Jurassien Charles Juillard candidat à la candidature PDC pour le Conseil des Etats Le 12h30 / 2 min. / le 23 mai 2019
Comme pressenti depuis longtemps, le ministre jurassien Charles Juillard est candidat à la candidature au Conseil des Etats. Le PDC espère ainsi conserver le siège laissé vacant par Anne Seydoux-Christe.

La candidature de Charles Juillard doit encore être avalisée par le Congrès du PDC le 28 juin. Mais cette étape ne devrait être qu'une pure formalité. Depuis plusieurs mois, le nom du grand argentier était régulièrement évoqué dans la course à la Chambre des cantons.

Mais le choix du moment de l'annonce n'est pas un hasard, comme le précise Charles Juillard dans un entretien accordé à la RTS: "Si j’avais déclaré, il y a six mois ou une année, comme me le conseillait certains, que j’étais candidat à cette fonction, on m’aurait mis la pression sur tous les dossiers en disant: 'voyez, il traite ça à la légère, de toute façon il va s’en aller'. Ça a aussi été un cheminement à mûrir avec le parti, raison pour laquelle cette candidature n’est annoncé que ces jours alors que j’avais déjà fait part de mon intention à la fin de l’année dernière."

Cumul des mandats interdit

S'il est élu, Charles Juillard ne pourra pas siéger en même temps au Gouvernement et au Conseil des Etats, la Constitution jurassienne interdisant ce cumul des mandats. Le ministre PDC est élu jusqu'à fin 2020. Il ne peut plus se représenter à l'exécutif. "Je n’ai pas du tout l’envie de quitter le gouvernement avant de savoir si je suis élu à Berne", assure-t-il. "Si je suis élu le 20 octobre, je ferai immédiatement part au gouvernement de mon départ avec effet au 2 décembre qui est le début de la session d’hiver. A partir de là, le gouvernement, sans attendre, pourra mettre en place le processus et décider d’une date pour une élection complémentaire cas échéant. Mais nous sommes dans la spéculation. Il faut attendre le résultat du mois d’octobre."

Une élection complémentaire pourrait donc être organisée dans le Jura fin janvier début février au plus tôt l’année prochaine, soit neuf mois avant les élections cantonales 2020.

Si le Congrès du parti le confirme, Charles Juillard figurera sur une liste avec la députée au Parlement jurassien Françoise Chaignat.

Gaël Klein/pym avec ats

Publié le 23 mai 2019 à 12:54 - Modifié le 23 mai 2019 à 21:20

Jean-Paul Gschwind pour le National

Pour le Conseil national, le sortant Jean-Paul Gschwind souhaite briguer un 3e mandat. Il aura comme colistière la députée au Parlement jurassien Anne Froidevaux, âgée de 34 ans, si le Congrès du parti le confirme.