Modifié le 24 janvier 2019 à 16:27

Nouveau vote fribourgeois sur l'heure de fermeture des magasins le samedi

Des devantures de magasins à la rue de Romont à Fribourg.
Nouveau référendum à Fribourg contre l'extension de l'ouverture des magasins le samedi Le Journal horaire / 18 sec. / le 24 janvier 2019
Les Fribourgeois se prononceront une nouvelle fois sur l'ouverture des magasins jusqu'à 17h00 le samedi dans le canton. Le référendum lancé contre la prolongation de l'horaire d'une heure a recueilli le nombre de signatures requis.

Le collectif, qui s'est activé ces dernières semaines pour atteindre les 6000 paraphes, a dépassé d'un tiers environ ce nombre minimal, a appris l'ATS auprès de plusieurs sources. Il est composé des syndicats Unia et Syna, du Parti socialiste fribourgeois, de la Jeunesse socialiste fribourgeoise, du Centre gauche-PCS, du parti Solidarités et de l'Union syndicale fribourgeoise.

Les référendaires disposaient d'un délai fixé au 31 janvier pour faire aboutir leur démarche. Selon La Liberté, ils avaient déjà franchi le cap des 3000 signatures à fin décembre. La question des heures d'ouverture apparaît sensible dans le canton, comme l'a prouvé le feuilleton qui a concerné la ville de Fribourg en décembre dernier.

>> Lire aussi:  Les magasins fribourgeois de deux rues ouvriront finalement ce samedi

Déjà une votation

Le peuple fribourgeois avait d'ailleurs déjà voté sur la question d'une ouverture prolongée d'une heure le samedi en 2009. Il avait alors refusé le changement, à une majorité de 57,7% des voix. En octobre dernier, le Grand Conseil avait accepté par 68 voix contre 28 et 5 abstentions une modification de la loi sur l'exercice du commerce.

Cette modification voulue par le législatif cantonal assure un assouplissement de l'horaire d'ouverture des magasins le samedi, avec une heure supplémentaire jusqu'à 17h00 pour les commerçants qui le souhaitent. Fribourg est pour l'heure le seul canton en Suisse romande à imposer une fermeture à 16h00 ce jour-là.

La votation sur la question pourrait intervenir le 19 mai prochain, sous réserve de la validation des signatures.

ats/ebz

Publié le 24 janvier 2019 à 16:14 - Modifié le 24 janvier 2019 à 16:27