Publié

Emmanuel Macron brandit la menace de "sanctions" dans l'affaire Lactalis

Emmanuel Macron a évoqué l'affaire Lactalis au cours d'une conférence de presse à Rome, ce 11 janvier 2018. [ETTORE FERRARI - EPA]
Emmanuel Macron a évoqué l'affaire Lactalis au cours d'une conférence de presse à Rome, ce 11 janvier 2018. [ETTORE FERRARI - EPA]
Le président français a averti jeudi que "des sanctions" pourraient être "prises" après la commercialisation par des distributeurs de laits et céréales pour bébés Lactalis qui auraient dû être retirés de la vente après une contamination.

Des sanctions "seront prises" s'il s'avère que "des pratiques inacceptables" ont été commises, a affirmé Emmanuel Macron au cours d'une conférence de presse à Rome où il rencontrait les dirigeants italiens.

"Oui, l'Etat français est en mesure d'assurer la sécurité alimentaire", a-t-il insisté, en ajoutant que les contrôles seraient renforcés.

Un peu plus tôt, à Paris, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait demandé des comptes au groupe agroalimentaire et dénoncé un "dysfonctionnement majeur" ainsi qu'une "entreprise défaillante" à laquelle l'Etat a dû se "substituer".

>>Lire: Des produits infantiles contaminés ont été vendus en France malgré un rappel

Convocations

Il a convoqué jeudi soir les représentants de la grande distribution, qui ont notamment promis un contrôle systématique en caisse des boîtes de lait infantile Lactalis, a-t-il dit.

Le ministre recevra la direction du groupe laitier vendredi.

afp/pym

Publié