Modifié le 02 juin 2017 à 08:58

Promesse de référendum sur la nouvelle Constitution au Venezuela

Le président vénézuélien Nicolàs Maduro et son épouse Cilia Flores lors d'un défilé militaire en février.
Le président vénézuélien Nicolàs Maduro et son épouse Cilia Flores lors d'un défilé militaire en février. [Fernando Llano - AP/Keystone]
Face aux vagues de contestation qui minent le pays depuis deux mois, le président vénézuélien Nicolas Maduro a promis jeudi de faire valider par référendum la nouvelle Constitution, mais aucune date n'a été fixée.

Le président socialiste s'est engagé la semaine dernière à mettre en place cet été une assemblée constituante chargée de réécrire la Constitution.

L'opposition et des membres de son propre Parti socialiste ont critiqué ce projet de super-assemblée, composée pour moitié de personnalités désignées, jugé contraire aux principes démocratiques.

Luisa Ortega, procureure à la tête du Ministère public, a estimé que convoquer sans plébiscite une constituante, comme l'avait fait en 1999 le prédécesseur de Nicolas Maduro, Hugo Chavez, menaçait d'"éliminer" la démocratie.

Pas de date

"La nouvelle Constitution fera l'objet d'un référendum consultatif pour que ce soit le peuple qui dise s'il est d'accord ou non avec la nouvelle Constitution renforcée", a annoncé Nicolas Maduro à la télévision nationale.

Si l'élection de l'assemblée constituante est prévue pour fin juillet, la date du référendum susceptible d'engager le mandat de Nicolas Maduro reste pour le moment inconnue.

ats/gax

Publié le 02 juin 2017 à 07:36 - Modifié le 02 juin 2017 à 08:58