Modifié

Au Mexique, un modeste restaurant de tacos gagne une étoile Michelin

Une modeste taqueria mexicaine gagne une étoile Michelin
Une modeste taqueria mexicaine gagne une étoile Michelin / L'actu en vidéo / 1 min. / jeudi à 14:30
Une taqueria de quartier, à Mexico, est l'un des 18 restaurants mexicains à recevoir une étoile du célèbre guide Michelin. Car contrairement aux idées reçues, ces dernières "récompensent uniquement la qualité de la cuisine", précise la célèbre bible gastronomique.

Situé dans le quartier central et traditionnel de San Rafael à Mexico, El Califa de Leon opère depuis plus de 70 ans sur l'avenue commerçante de San Cosme. La taqueria fonctionne dans un petit espace où seules trois ou quatre personnes peuvent se tenir debout et manger, tandis que le taquero fait cuire les viandes sur une plaque chauffante et qu'un autre employé prépare les tortillas de maïs à la main.

"Cette taqueria est peut-être rudimentaire et ne peut accueillir qu'une poignée de clients au comptoir, mais sa création, la Gaonera (ndlr, un taco de boeuf), est exceptionnelle", note le guide Michelin dans une note de présentation du restaurant.

Au Mexique, une modeste taqueria de quartier a reçu une étoile du célèbre guide Michelin. Situé dans le quartier central et traditionnel de San Rafael à Mexico, El Califa de Leon opère depuis plus de 50 ans. [AFP - SILVANA FLORES]
Dans ce modeste restaurant de Mexico, les clients doivent débourser seulement 2,85 à 4,40 francs pour s'offrir un taco. [AFP - SILVANA FLORES]

Les trois autres tacos du menu sont la côte et le steak de boeuf, ainsi que la côte de porc, tandis que les deux sauces sont la verte, à base de tomate verte crue, et la rouge, à base de piment pasilla. "La combinaison qui en résulte est élémentaire et pure", ajoute le guide Michelin.

Le secret, c'est la qualité de la viande, la qualité des produits en général, l'attention et le service

Mario Hernandez, propriétaire du restaurant "El Califa de Leon"

Cette enseigne qui ne paie pas de mine aurait-elle donc un secret? "Aucun", assure tout d'abord le patron, Mario Hernandez, qui est encore surpris d'avoir reçu cette distinction. "Enfin, le secret, c'est la qualité de la viande, la qualité des produits en général, l'attention et le service", précise le propriétaire.

Le meilleur? Pour découvrir cette adresse désormais étoilée, les clients doivent débourser seulement 2,85 à 4,40 francs pour s'offrir un taco.

Doreen Enssle avec afp

Publié Modifié

L’étoilé Michelin "le moins cher du monde"

Pour le guide Michelin, une étoile sur trois est synonyme d'une "cuisine d’une grande finesse". Mais contrairement aux idées reçues, ce système de classement "récompense uniquement la qualité de la cuisine", et pas ne tient pas compte du service ou de l'ambiance d'un restaurant, explique le guide gastronomique sur son site.

C'est notamment ainsi qu'un snack-bar de Singapour - spécialisé dans le riz au poulet et les nouilles - est devenu le premier du genre à obtenir une étoile. L'adresse s'est ensuite fait connaître comme l’étoilé Michelin le moins cher du monde, avant de devenir une chaîne, puis de perdre son étoile en 2021.