Modifié

Les eurodéputés valident la fin des moteurs thermiques, mais bloquent un texte-clé du plan climat

Les eurodéputés soutiennent l'interdiction de vente de voitures thermiques neuves à partir de 2035. [China Xtra - AFP]
Les eurodéputés valident la fin des moteurs thermiques, mais bloquent un texte-clé du plan climat / La Matinale / 1 min. / le 9 juin 2022
Le Parlement européen s'est prononcé mercredi en faveur de l'interdiction de la vente de voitures thermiques neuves dès 2035 dans l'Union européenne. A la surprise générale, les eurodéputés ont en revanche rejeté un texte-clé du plan climat de l'UE.

Ces dispositions figurent parmi huit propositions législatives consacrées à la transition écologique examinées depuis mardi par les eurodéputés réunis en session à Strasbourg, un "paquet climat" visant à mettre l'UE sur la voie pour atteindre la neutralité carbone en 2050.

>> Lire à ce propos: L'Europe présente un plan très ambitieux pour sauver le climat

Les eurodéputés ont validé le texte sur la régulation des émissions de CO2 des voitures et camionnettes, qui s'inscrit dans l'ambitieux plan climat de l'UE, par 339 pour (249 voix contre, 24 abstentions). Le texte n'autorisera de facto que la vente de véhicules électriques.

>> Que pourrait-il se passer en Suisse? Interview d'Albert Rösti, président d'Auto Suisse:

Les voitures à essence et au diesel pourraient bientôt être interdites dans l'Union européenne. [Christophe Gateau - Keystone/DPA]Christophe Gateau - Keystone/DPA
Les voitures à essence et au diesel bientôt interdites dans l'Union européenne. Quid de la Suisse? / La Matinale / 1 min. / le 9 juin 2022

Plan climat jugé peu ambitieux

Le Parlement européen a en revanche rejeté une réforme du marché européen du carbone, jugée pas assez ambitieuse par les Verts et la gauche. Ce refus ouvre la voie à la renégociation de ce texte-clé du plan climat de l'UE.

Ce texte, qui prévoit l'élargissement du marché des quotas d'émissions de CO2 et la suppression progressive des quotas gratuits aux industriels, a été rejeté par 340 voix (265 pour, 34 abstentions). Dans un second vote, les eurodéputés ont accepté qu'il soit renvoyé en commission parlementaire pour être discuté de nouveau.

Compromis entre le PPE et Renew

La proposition soumise aux eurodéputés traduisait notamment un compromis entre le PPE (droite pro-européenne, première force du Parlement) et Renew (centristes et libéraux).

Il prévoyait ainsi une réduction de 63% d'ici à 2030, par rapport à 2005, des émissions des secteurs soumis au marché carbone: mieux que l'objectif de la Commission (-61%), mais très en-deçà du vote en commission parlementaire Environnement (-67%).

Surtout, il ajustait le calendrier pour éliminer les quotas d'émissions gratuits accordés aux industriels européens, à mesure que seront taxées les importations dans l'UE de secteurs polluants sur la base du prix du CO2 européen.

>> Les précisions dans Forum de Daniel Schaller, spécialiste en efficacité énergétique des transports à l'Office fédéral de l'énergie:

L'UE prévoit la fin des voitures thermiques pour 2035: interview de Daniel Schaller [RTS]
L'UE prévoit la fin des voitures thermiques pour 2035: interview de Daniel Schaller / Forum / 7 min. / le 9 juin 2022

afp/gma

Publié Modifié