Modifié

La Chine accuse les Etats-Unis de "terrorisme économique"

Des drapeaux américains et chinois dressés ensemble à Pékin. [Andy Wong - Keystone]
La Chine accuse les Etats-Unis de "terrorisme économique" / Le Journal horaire / 9 sec. / le 30 mai 2019
Provoquer des conflits commerciaux revient à du "terrorisme économique", a déclaré le vice-ministre chinois des affaires étrangères chinois. Les Etats-Unis ont augmenté début mai leurs droits de douane sur plusieurs produits chinois.

"Nous nous opposons résolument à ce recours systématique aux sanctions commerciales, aux droits de douane et au protectionnisme", a déclaré le vice-ministre chinois des affaires étrangères Zhang Hanhui.

Alors que Washington et Pékin semblaient proches d'un accord, la guerre commerciale entre les deux puissances s'est intensifiée depuis que Washington a récemment augmenté ses droits de douane punitifs sur des produits chinois.

"Cette instigation préméditée d'un conflit commercial constitue du terrorisme économique, du chauvinisme économique et du harcèlement économique à l'état pur", a estimé Zhang Hanhui.

Huawei ciblé début mai

Le gouvernement américain a interdit début mai aux sociétés américaines de vendre des technologies à Huawei, mettant en péril l'approvisionnement crucial du géant chinois des télécommunications en composants électroniques made in USA.

Au nom de la sécurité nationale, une loi américaine interdit également depuis l'an passé aux administrations fédérales d'acheter les équipements et services du numéro deux mondial des smartphones et leader planétaire de la 5G, ou de travailler avec des entreprises tierces qui sont ses clientes.

agences/yor

Publié Modifié

La riposte chinoise s'organise

"L'unilatéralisme et le harcèlement se développent et affectent gravement les relations internationales et les principes fondamentaux", a souligné Zhang Hanhui. "Ce conflit commercial aura également un impact négatif important sur le développement et la relance de l'économie mondiale", a-t-il averti.

Face aux sanctions voulues par Donald Trump, médias et responsables politiques chinois agitent désormais la menace d'une réduction des exportations de terres rares vers les Etats-Unis, ce qui pourrait priver les entreprises américaines d'une ressource indispensable aux technologies de pointe.