Modifié

La Chine réplique aux Etats-Unis avec des droits de douane punitifs

La tension entre la Chine et les Etats-Unis se poursuit. [Jason Lee - Reuters]
Pékin a annoncé relever les taxes à l’importation de produits américains de 10 à 25% / La Matinale / 1 min. / le 14 mai 2019
La Chine a annoncé lundi son intention d'imposer des droits de douane sur 60 milliards de dollars de produits américains, trois jours après l'entrée en vigueur d'un nouveau relèvement par les Etats-Unis de leurs propres tarifs douaniers visant Pékin.

Les nouveaux droits, qui s'appliqueront le 1er juin, concerneront quelque 5140 produits américains et s'échelonneront de 5% à 25%, a précisé le ministère des Finances dans un communiqué.

Washington a relevé vendredi de 10% à 25% les droits touchant plusieurs milliers de produits importés de Chine pour un montant total de 200 milliards de dollars.

>> Lire: Les Etats-Unis augmentent leurs taxes, la Chine annonce une riposte

"Répliquer ferait empirer les choses"

Le gouvernement chinois avait promis à plusieurs reprises ces derniers jours qu'il allait prendre des "mesures de représailles nécessaires".

En réaction, Donald Trump s'était montré menaçant lundi: "La Chine ne devrait pas riposter, cela ne fera qu'empirer!", a twitté le président américain.

Mais le gouvernement chinois a affiché sa détermination. "La Chine ne cédera jamais à aucune pression extérieure. Nous avons la détermination et la capacité de défendre nos droits et intérêts légitimes", a encore martelé lundi Geng Shuang, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

agences/lan

Publié Modifié

La quasi-totalité des marchandises déjà surtaxées

Avant les mesures annoncées lundi par Pékin, la quasi-totalité des marchandises américaines importées en Chine étaient déjà surtaxées par Pékin, soit 110 milliards de dollars sur un total annuel de 120 milliards.

Pékin pourrait également cesser d'acheter des produits agricoles et réduire ses commandes d'avions Boeing, a indiqué sur Twitter Hu Xijin, l'influent rédacteur en chef du quotidien Global Times, réputé proche du pouvoir.