Modifié le 24 octobre 2014

L'initiative Ecopop serait refusée à 58%, selon un sondage SSR

Les résultats du sondage sur l'initiative Ecopop.
Les résultats du sondage sur l'initiative Ecopop. [ - ]
L'initiative Ecopop serait refusée à 58%, selon le premier sondage SSR en vue des votations du 30 novembre. Le texte sur les forfaits fiscaux serait bien accueilli, celui sur l'or de la BNS en ballottage.

L'UDC isolée sur l'initiative Ecopop

Lancée par l'Association écologie et population (Ecopop), l'initiative "Halte à la surpopulation" peine à convaincre, indique vendredi le premier sondage de l'institut gfs.bern pour la SSR en vue des votations fédérales du 30 novembre.

Parmi les sondés, 58% refuseraient la proposition, 35% l'accepteraient. Seuls 7% se disent indécis, probablement en raison de la proximité de la votation du 9 février sur l'immigration dite de masse, un thème similaire.

Les sympathisants de l'UDC se trouvent à contresens de toutes les autres formations politiques, avec 64% d'intentions de vote positives, alors que les proches des autres partis rejetteraient le texte à environ 75%.

 

Parmi les régions linguistiques, le Tessin (oui à 51%) et la Suisse alémanique (non à 60%) sont les plus polarisées. Les Romands diraient non à 56%.

A noter encore que le rejet de l'initiative, parmi les sondés, est plus marqué à mesure que s'élève la classe salariale et le niveau de formation.

Voir aussi: tous les résultats sur un graphique interactif:

L'abolition des forfaits fiscaux bien accueillie

L'initiative "Halte aux privilèges fiscaux des millionnaires" pour l'abolition des forfaits fiscaux est plutôt bien accueillie, avec 48% d'intentions de voter oui, ou plutôt oui, parmi les sondés.

L'initiative déposée par le parti La Gauche, avec le soutien du camp rose-vert et des syndicats, récolterait 36% de votes négatifs, alors que 16% des interrogés se déclarent indécis.

Les recommandations de vote des différents partis se reflètent dans l'opinion des sondés. Les proches du PS et des Verts ont offert au texte l'accueil le plus chaleureux (respectivement 75% et  81% de oui), alors que les sympathisants du PLR sont 59% à le refuser. Les proches du PDC (48% oui, 47% non) et de l'UDC (43% oui, 42 % non) sont en ballottage, contrairement à leurs têtes de partis.

Le soutien à l'initiative est par ailleurs légèrement plus marqué (54%) dans les cantons ayant déjà aboli le régime des forfaits fiscaux (ZH, BS, BL, AR, SH). Parmi les régions linguistiques, c'est en Suisse romande que l'appui est le plus faible, avec 41% de oui, contre 50% en Suisse alémanique et 48% au Tessin.

 

Coude-à-coude autour de l'or de la BNS

"Sauvez l'or de la Suisse", initiative lancée par l'UDC, récolte actuellement l'adhésion de 44% des sondés, contre 39% de votes négatifs. Les indécis sont encore nombreux (17%).

Le texte trouve ses appuis les plus marqués parmi les proches de l'UDC (70% de oui), mais également parmi les sondés qui avouent une "confiance restreinte envers les autorités" (61% de oui).  A noter également que plus le niveau d'éducation et le revenu des sondés sont élevés, plus le rejet de l'initiative est marqué.

 

kkub/jgal

Publié le 24 octobre 2014 - Modifié le 24 octobre 2014

La méthode

Le sondage de l'institut gfs.bern a été effectué par téléphone auprès de 1206 habitants ayant le droit de vote répartis dans toute la Suisse, entre le 13 et le 18 octobre.

Gfs.bern mentionne une marge d'erreur de plus ou moins 2,9%.