Modifié le 13 novembre 2018 à 17:57

34'000 signatures pour que la Suisse donne son pavillon à l’Aquarius

34'000 signatures pour le pavillon suisse de l'Aquarius
34'000 signatures pour le pavillon suisse de l'Aquarius L'actu en vidéo / 1 min. / le 13 novembre 2018
L'initiateur de la pétition pour que la Suisse accorde son pavillon à l'Aquarius, Nicolas Morel, revendique aujourd'hui 34'000 signatures. Il attend une réponse du Conseil fédéral pour fin novembre.

Dans un entretien mardi à la RTS, ce Lausannois, qui avait à lui seul démarré le mouvement, indique que le résultat est atteint après 6 semaines de récolte.

Il espère "une réponse du Conseil fédéral d'ici la fin du mois de novembre". La pétition avait été déposée le 8 octobre, munie de 25'000 signatures.

Elle faisait suite à une lettre ouverte signée par des personnalités suisses et une interpellation déposée par Ada Marra et deux autres parlementaires au Conseil fédéral il y a deux semaines.

Une interpellation parlementaire pendante

"Cette interpellation parlementaire a entraîné plein d'événements. Selon moi, les Suisses sont donc prêts à accorder ce pavillon", estimait en octobre la conseillère nationale vaudoise Ada Marra.

Mais le combat politique n'est pas encore gagné, car du côté des parlementaires, la question divise. D'un côté il y a l'émotion que la situation d'urgence suscite, et de l'autre, une analyse plus froide. Certains demandent du temps pour une réflexion plus aboutie sur la question.

D'autres vont jusqu'à dire qu'accorder le pavillon suisse à ce bateau reviendrait à encourager la migration.

L'Aquarius, bateau de sauvetage des migrants en Méditerranée, est actuellement bloqué au port de Marseille, faute d'un pavillon lui permettant de naviguer.

>> Lire aussi: Des personnalités demandent un pavillon suisse pour l'Aquarius

dr/ebz

Publié le 13 novembre 2018 à 17:56 - Modifié le 13 novembre 2018 à 17:57