Modifié le 01 août 2018

Les nouvelles paroles de l'hymne national suisse peinent à s'imposer

Hymne national: une nouvelle strophe avait été adoptée lors d'un concours populaire. Mais trois ans après, elle reste boudée
Hymne national: une nouvelle strophe avait été adoptée lors d'un concours populaire. Mais trois ans après, elle reste boudée 19h30 / 2 min. / le 31 juillet 2018
Depuis 2015, un nouveau texte a été proposé pour moderniser l'hymne national suisse. En trois ans, malgré une campagne de promotion, la strophe modernisée a du mal à s'imposer face au cantique officiel.

Dans cette nouvelle version, "Sur fond rouge la croix blanche, symbole de notre alliance, signe de paix et d’indépendance..." remplace "Sur nos monts, quand le soleil, annonce un brillant réveil...".

C'est à l'initiative de la société suisse d’utilité publique (SSUP) qu'un concours national est organisé en 2015, remporté par le Zurichois Werner Widmer.

>> À lire aussi: Le nouvel hymne national choisi par les Suisses conserve sa mélodie

Peu de communes emballées

Depuis, la SSUP a investi 600'000 francs dans la promotion de ce nouvel hymne non officiel, sans grand succès. En 2017, seule une vingtaine de communes l'ont adopté, dont Berne et Soleure. La commune de Meinier (GE) a été la première en Suisse romande à l'entonner pour le 1er août en 2016. Une expérience peu concluante.

"On nous propose de nouvelles paroles auxquelles le public ne s’identifie pas particulièrement, sur une musique qui n’évolue pas, explique dans le 19h30 Coranda Pierrehumbert, maire adjointe de Meinier. Nos habitants étaient un peu désarçonnés d’être confrontés à ce texte."

Pas question d'abandonner

Pour les opposants, chanter un hymne non officiel le 1er août est une aberration. "La société d’utilité publique devrait voir qu’il n’y a aucune volonté de la part de la population d’introduire ce nouvel hymne national et elle devrait tirer la prise", réagit le conseiller national UDC Michaël Buffat.

Mais pas question pour la SSUP de baisser les bras, assure son président Jean-Daniel Berger: "On n’est pas pressés, ça prendra des années jusqu’à ce que le nouveau texte soit connu et vraiment chanté."

À rappeler que le cantique suisse a attendu plus d’un siècle avant de devenir l’hymne officiel du pays.

Sujet TV: Hannah Schlaepfer

Adaptation web: Mouna Hussain

Publié le 01 août 2018 - Modifié le 01 août 2018

La nouvelle strophe en français

"Sur fond rouge la croix blanche,
symbole de notre alliance,
signe de paix et d’indépendance.
Ouvrons notre cœur à l’équité
et respectons nos diversités.
A chacun la liberté
dans la solidarité.
Notre drapeau suisse déployé,
symbole de paix et de liberté."