Modifié le 25 avril 2018

Le vélo et l'alimentation au menu des votations fédérales du 23 septembre

L'idée des promoteurs de l'agriculture écologiquement intensive: cultiver la biodiversité végétale pour intensifier durablement la production agricole.
Cultures maraîchères (image prétexte). [Unclesam - Fotolia]
Le Conseil fédéral a fixé mercredi trois objets au menu des votations fédérales d'automne qui auront lieu le 23 septembre: l'encouragement au vélo et deux initiatives relatives à l'alimentation.

Le vélo pourrait entrer dans la Constitution sous l'impulsion de la faîtière des cyclistes. Le peuple ne votera toutefois pas sur l'initiative Pro Velo retirée au profit d'une alternative du Parlement.

Il s'agit d'encourager la création d'un réseau de voies cyclables en Suisse, mais sans mesures contraignantes pour les cantons et les communes. La Confédération pourra, mais ne devra pas, coordonner la promotion du vélo.

Double rejet

En matière d'alimentation, deux initiatives populaires seront soumises au peuple. Dit "pour des aliments équitables", le texte des Verts demande que la Confédération renforce l'offre de denrées alimentaires sûres et de bonne qualité.

Le Parlement et le gouvernement rejettent ce texte qu'ils estiment aller trop loin. Il en va de même de l'initiative d'Uniterre "Pour la souveraineté alimentaire. L'agriculture nous concerne toutes et tous" qui privilégie notamment une agriculture diversifiée et durable.

ats/gax

Publié le 25 avril 2018 - Modifié le 25 avril 2018