Modifié le 21 février 2018

"Un salaire annuel d'un million pour un médecin est inacceptable"

Alain Berset: "Il n'y pas de transparence sur le salaire des médecins"
Alain Berset: "Il n'y pas de transparence sur le salaire des médecins" L'actu en vidéo / 1 min. / le 29 janvier 2018
En marge de la conférence nationale Santé 2020 qui s'est tenue lundi à Berne, le conseiller fédéral Alain Berset a dénoncé certains salaires "inacceptables" de médecins spécialistes.

Alain Berset a fortement réagi aux chiffres évoqués par Mauro Poggia concernant les salaires de certains médecins spécialistes. "Nous estimons les revenus (annuels) des chirurgiens proches du million, au minimum", avait en effet indiqué le conseiller d'Etat genevois lundi matin sur la RTS.

>> Lire: Pour Mauro Poggia, il faut "forcer le passage vers l'ambulatoire"

Pour le conseiller fédéral chargé de la Santé, aussi interrogé par la RTS, une telle rémunération est injustifiable: "Si Monsieur Poggia parle de salaires qui peuvent dépasser le million par année pour un médecin spécialiste, il faut que l'on se rende compte de quoi on parle. Cela veut dire jusqu'à 80'000 ou 90'000 francs par mois, payés par les primes (...) Qui peut justifier un tel salaire sur le dos des gens qui paient des primes?"

"On ne peut pas laisser aller les choses comme cela"

Alain Berset a également déploré le manque de transparence concernant les revenus. "Il y a aujourd'hui des médecins - ceux qui gagnent le mieux leur vie - qui ne montrent pas leur salaire et se plaignent de la révision du Tarmed. Or, l'unanimité des partis politiques représentés au Parlement a soutenu cette révision du Conseil fédéral."

Et le Fribourgeois de conclure: "On ne peut pas laisser aller les choses comme cela pour les patientes et le patients et les gens qui paient leurs primes."

>> L'interview complète d'Alain Berset dans Forum:

Le conseiller fédéral Alain Berset.
Anthony Anex - Keystone
Forum - Publié le 29 janvier 2018

Les propos d'Alain Berset qualifiés de "scandaleux"

De son côté, le président de l'Ordre des chirurgiens genevois Jean-Marc Heinicke a fortement dénoncé les propos d'Alain Berset: "Je suis vraiment très étonné que le ministre de la Santé fasse une telle bourde publiquement et qu'il dise que ce sont les gros salaires des spécialistes qui sont responsables de la hausse des primes. C'est scandaleux."

Et de préciser: "Il est évident que tous les spécialistes qui opèrent dans les cliniques privées ne participent pas à la hausse des coûts. Ce n'est pas sur le dos des contribuables que cela se passe. C'est de l'ordre d’un contrat privé entre les patients et les assureurs (...) En facturant aux tarifs Tarmed, on ne peut pas arriver à de tels honoraires, ce n’est pas possible."

>> La réaction de Jean-Marc Heinicke aux propos d'Alain Berset:

Jean Marc Heinicke.
Ordre des Chirurgiens Genevois
Forum - Publié le 29 janvier 2018

hend

Publié le 29 janvier 2018 - Modifié le 21 février 2018

300 acteurs réunis à Berne

Plus de 300 acteurs de la politique de la santé se sont réunis lundi à Berne pour la 5e conférence nationale sur la santé autour du ministre Alain Berset. Les débats ont porté sur les mesures proposées en automne par des experts pour freiner la hausse des coûts de la santé.

Ces dernières années, les coûts de la santé ont encore fortement augmenté et cette évolution ne s'arrêtera pas. La question est de savoir pourquoi ils augmentent. Pour Alain Berset, il importe que tous les acteurs s'attellent rapidement et de façon énergique au dossier.

Le Fribourgeois a donné la cadence: les résultats de la conférence seront intégrés au travail du Conseil fédéral. D'ici au printemps, celui-ci définira les mesures prioritaires et une première consultation est prévue pour l'automne (ats).