Modifié

La Suisse, bénéficiaire vis-à-vis de l'Union européenne?

La Suisse, bénéficiaire vis-à-vis de l'Union européenne? [Gaetan Bally - KEYSTONE]
La Suisse, bénéficiaire vis-à-vis de l'Union européenne? [Gaetan Bally - KEYSTONE]
La Commission européenne a dévoilé combien les Etats tiers ont donné et reçu vis-à-vis de l'Union en 2016. A première vue, la Suisse est gagnante. Mais le tableau n'est pas complet.

Les nombreux accords entre la Suisse et l'UE entraînent de multiples flux financiers. Qui bénéficie le plus de la relation? En novembre, la députée européenne Ingeborg Grässle a posé la question à la commission.

En réponse, cette dernière a publié début février un budget détaillé pour l'année 2016, relayés jeudi par la NZZ. Résultat: la Suisse a reçu 351,4 millions d'euros alors qu'elle a versé 262,6 millions dans le cadre des différents programmes.

La balance penche donc à hauteur de 88,8 millions en faveur de la Confédération, contrairement à la Norvège.

Contribution à la cohésion pas comptée

Mais ces chiffres ne prennent pas en compte la totalité des flux financiers, relève la NZZ. Il manque notamment la contribution de la Suisse à la cohésion au sein de l'UE.

Cette contribution n'entre pas dans le budget de l'UE mais directement dans celui des nouveaux Etats membres qui en bénéficient, explique le quotidien. En 2016, elle se montait à 151,8 millions.

vtom

Publié Modifié

La recherche grande bénéficiaire grâce à Horizon 2020

La recherche est le domaine qui bénéficie le plus de l'Union européenne. L'an passé, la Suisse a reçu 262,7 millions d'euros dans le cadre du programme Horizon 2020, mis en danger après la votation sur l'immigration de masse du 9 février 2014. Cela représente près de 75% des fonds européens qui arrivent en Suisse.

A noter que les organisations internationales dont le siège est en Suisse, comme par exemple l'Organisation internationale pour les migrations, font également partie des bénéficiaires des fonds européens.