Modifié le 31 janvier 2017 à 11:01

Le Valais propose un cours pour éviter les stéréotypes dans les crèches

VS: la chasse aux stéréotypes sexistes dès la crèche
VS: la chasse aux stéréotypes sexistes dès la crèche 19h30 / 2 min. / le 30 janvier 2017
Le Valais est le premier canton à offrir une formation pratique pour éviter les stéréotypes sexistes dans les crèches. Le cours, destiné aux éducateurs de la petite enfance, a été lancé en début d'année.

L’égalité hommes/femmes se joue à la crèche déjà. Les stéréotypes par genre, sexistes, y sont déjà présents.

Une étude menée dans 15 crèches en Suisse romande le démontre: les filles sont par exemple plus sollicitées pour ranger les jeux. Pour les garçons, pleurer est moins toléré. Des éléments induits par les adultes et éducateurs souvent de manière inconsciente.

Pour sensibiliser à ces problèmes, le deuxième Observatoire, un institut de recherche et de formation sur les rapports de genre, a mis sur pied un guide et une formation pratique qui en est déjà à sa troisième session de deux jours.

Casser les stéréotypes

"Je ferai moins attention à l'apparence des filles et aussi à valoriser l'aspect physique des garçons. Je pense que les compliments que l'on fait influencent le développement de l'enfant", détaille Viviane Nunes, une éducatrice qui assure que le cours aura une influence sur ses habitudes de travail.

Avec cette formation, le Valais fait figure de pionnier, ce qui contribue à casser un autre stéréotype: celui d’un canton à la réputation plutôt conservatrice, voire machiste.

Claudine Gaillard-Torrent

Publié le 30 janvier 2017 à 21:36 - Modifié le 31 janvier 2017 à 11:01