Modifié le 15 août 2015 à 18:39

L'identité suisse au coeur de la 8e sortie politbox à Genève

Politbox est à Plein-les-Watts, dans le canton de Genève.
Politbox est à Plan-les -Ouates, dans le canton de Genève. [ - ]
Le bus politbox a pris ses quartiers à Plan-les -Ouates (GE) samedi pour aborder la question de l'identité suisse. Au menu de cette huitième sortie: un grand débat, des animations et des interviews.

Qu’est-ce que cela veut dire au fond, d’être suisse? C'est la question que s'est posée politbox samedi. Cette huitième sortie a été ponctuée par un grand débat entre deux jeunes politiciens, Olga Baranova (PS), conseillère municipale de la Ville de Genève, et Arthur Petit (UDC), conseiller communal de Rolle, candidat au Conseil national, sur la liste des Jeunes UDC vaudois.

Une question de racines

Dans le cadre de cette opération, la parole a également été donnée à de jeunes membres de l'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE), dont le congrès se tient actuellement à Genève.

Alors que certains disent se sentir proches de leurs racines helvétiques, d'autres avouent y entretenir des rapports distants (voir ci-dessous).

Vox pop ASO-1
Info - Publié le 14 août 2015

La Suisse en fait-elle assez en termes d'accueil?

Egalement questionnés sur la politique d'accueil des étrangers menée par la Suisse, les jeunes membres de l'OSE sont souvent en désaccord.

Une partie évoque la responsabilité d'un pays neutre à accueillir le plus de réfugiés possibles, tandis que l'autre relève les efforts "suffisants" de la Suisse dans ce domaine (voir vidéo ci-dessous).

Vox pop ASO-2
Info - Publié le 14 août 2015

Mathieu Henderson

Publié le 15 août 2015 à 11:00 - Modifié le 15 août 2015 à 18:39