Modifié

Les détenus coûtent à la Suisse entre 234 et 390 francs par jour

L'affaire repose également la question de l'internement à vie. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
L'affaire repose également la question de l'internement à vie. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Incapable de livrer des chiffres précis, le Conseil fédéral estime que les coûts de l'administration pénitentiaire suisse, en hausse ces dernières années, approchent le milliard de francs par an.

L'exécution des peines coûte environ un milliard de francs à la Suisse chaque année. Le Conseil fédéral a articulé mercredi ce chiffre en répondant à un postulat. Par extrapolation, les dépenses par détenu s'élèvent à 234 francs par jour avant jugement et à 390 francs pour un condamné.

Impossible de donner des chiffres précis, assure le gouvernement, puisque les établissements pénitentiaires sont du ressort des cantons et que la "Confédération ne tient pas de comptabilité sur leurs dépenses". Nombre de cantons ne sont en outre pas en mesure de fournir les informations détaillées sur le coût de l'exécution des peines, a souligné le Conseil fédéral.

En 2010, Confédération, cantons et communes ont consacré environ 9 milliards à la sécurité publique, tribunaux et services du feu y compris. Environ un dixième a été alloué à l'administration pénitentiaire. Les dépenses ont augmenté de près d'un quart entre 2005 et 2010, passant de 802 à 993 millions de francs. La Confédération participe à hauteur de quelque 90 millions de francs par an.

ats/vtom

Publié Modifié

Taux d'occupation de 95%

Il existe en Suisse 109 établissements pour l'exécution des peines et des mesures de droit pénal.

La majorité ont une capacité d'accueil de moins de 100 places, seuls quatre pouvant prendre en charge plus de 200 personnes.

En 2012, les établissements pénitentiaires disposaient de 6978 places en tout. Le taux d'occupation s'élevait à près de 95%.