Modifié

Eglise, école, Valais: quelle communion?

La messe au Lycée  des Creusets à Sion [RTS - Cédric Guigon]
La messe au Lycée des Creusets à Sion - [RTS - Cédric Guigon]
Après les scandales d'abus sexuels au sein de l'Eglise, le canton du Valais a décidé de revoir la convention qui lie l’école valaisanne et les Eglises reconnues. Les écoles resteront-elles fidèles à l'Eglise en Valais? Le magazine 15 Minutes s'est penché sur la question.

Au lycée-collège des Creusets à Sion, comme chaque mardi, une quinzaine d'élèves participent à la messe dans la chapelle située dans l'école, juste à côté de la cafétéria. Une salle moderne aux murs blancs et à la décoration minimaliste.

Une chapelle dans une école? Pour Jean-François Luisier, qui célèbre l'office, il n'y a pas matière à débat: "Il s'agit d'un lieu de recueillement comme il y en existe dans les hôpitaux ou dans les prisons. Pour ceux qui en ont besoin, ce n'est pas un débat, c'est quelque chose d'utile".

>> Ecoutez le reportage de 15 Minutes :

L'école, l'église et le Valais, quelle communion? [RTS - RTS]RTS - RTS
Ecole, Eglise, Valais: quelle communion ? / 15 minutes / 14 min. / le 9 février 2024

Rémi, 16 ans, catholique pratiquant, se rend régulièrement dans cette chapelle. "C'est un lieu calme où on peut aussi aller avant un examen pour se déstresser par exemple."

Des cours d'éthique et de cultures religieuses

Pour Cilette Cretton, féministe de droite qui milite pour la laïcité en milieu scolaire, ces lieux de culte n'ont plus leur place désormais. "Aujourd'hui, avec la diversité des populations, ça n'a plus de sens d'avoir des lieux dédiés à une seule religion." Cilette Cretton avait lancé en 2014 une initiative populaire pour séparer l'Etat de l'Eglise en Valais, un texte avorté à l’époque, faute de signatures suffisantes.

Des cours d'éthique et culture religieuse obligatoires [RTS - RTS]

La nouvelle convention entre l'Etat et les Eglises, ratifiée en 2021, rend désormais obligatoires les cours d'éthique et de cultures religieuses. Des cours à caractère non confessionnels, mais dont le programme est établi de concert avec les Eglises chrétiennes.

"Un prosélytisme déguisé", dénonce Cilette Cretton, ce que conteste Gaëtan Dayer, enseignant d'éthique et cultures religieuses (ECR) au lycée-collège des Creusets à Sion. "C'est dans un esprit de concertation et dans un but consultatif que l'Eglise a participé à l'élaboration du plan d'étude sans aucune contrainte hiérarchique ou d'autorité."

Science ou croyance

Pour Gaëtan Dayer, les enseignants n'ont pas vocation à faire passer leurs positions religieuses. Mais à en croire cette étudiante, il arrive que les croyances s'expriment: "Quand j'étais en primaire, on parlait du Big Bang et notre professeur nous a dit qu'il ne croyait pas à cela et que c'est Dieu qui a créé la Terre. Moi, je suis croyante alors ça va, mais pour les autres c'est délicat de dire ça, surtout quand on est jeune et influençable."

Selon la convention, au secondaire II, les églises peuvent être présentes par le biais des services d'aumônerie et d'animation spirituelle. Elles peuvent proposer différentes activités facultatives comme des rencontres thématiques ou des retraites.

Pour Damien Clerc, professeur de philosophie et responsable de l'animation spirituelle, "nous ouvrons des espaces et nos jeunes peuvent dire 'ça on prend et ça on va laisser', mais ne rien leur donner, c'est cacher un pan de notre réalité et de notre identité."

>> Le débat de Forum entre Éric Jacquod, député UDC au Grand Conseil valaisan, et Barbara Lanthemann, ancienne présidente du Parti socialiste valaisan et militante pour un État valaisan laïc :

Suite aux abus sexuels, le Valais veut se pencher sur la convention qui lie l'école aux Eglises. [Keystone]Keystone
Le Valais doit-il laïciser ses écoles? Débat entre Éric Jacquod et Barbara Lanthemann / Forum / 11 min. / le 10 février 2024

Reportage: Diana-Alice Ramsauer, Cédric Guigon 

Adaptation web: Katia Bitsch

Publié Modifié