Modifié

Les CFF vont créer 500 places supplémentaires pour les vélos

Les CFF vont créer 500 places supplémentaires pour les vélos. [Alessandro della Valle - Keystone]
Les CFF vont créer 500 places supplémentaires pour les vélos / Le Journal horaire / 20 sec. / le 16 novembre 2022
Les CFF ont enregistré une année record pour les voyages avec vélos. Au vu de la forte demande, la compagnie va créer environ 500 places supplémentaires au cours des prochaines années.

C'est la cinquième année consécutive que le nombre de voyageurs à vélo profitant du train augmente, ont indiqué mercredi les CFF dans un communiqué. Les ventes de passeports vélo sont en hausse de 14%. Le volume de réservations a progressé de 3%, et celui des cartes journalières pour vélo de 2%, à 404'920 de janvier à octobre.

Les CFF s'attendent à une demande croissante de voyages en train avec un vélo. L'offre sera donc étoffée d'ici 2026 grâce à quelque 500 nouvelles places. Elle sera aussi améliorée sur les trains de nuit de même que sur les lignes particulièrement fréquentées vers le Valais et les Grisons.

Dans les gares aussi

Le boom du vélo se fait également sentir dans les gares. C'est pourquoi 900 nouvelles places de stationnement pour vélos ont été créées et 1100 places ont été rénovées en 2022, notamment à Frauenfeld, Bienne, Fribourg, Lugano et Mendrisio.

Dès le changement d'horaire en décembre, l'achat d'un billet pour vélo sera simplifié. Le système de vente délivrera automatiquement le billet le moins cher entre une carte journalière ou un billet de parcours à moitié prix. En revanche, le système de réservation, fortement décrié, est maintenu.

Système de réservation encore lacunaire

Les CFF reconnaissent qu'il présente encore des lacunes. Ils travaillent à des améliorations, mais celles-ci ne seront pas prêtes avant la saison 2024. Une situation que regrette Pro Velo.

Plus globalement, la faîtière des deux-roues salue les progrès effectués, mais estime qu'ils sont insuffisants pour faire face au développement de la mobilité cycliste ces prochaines années. "Il faut que les CFF mettent les bouchées doubles afin de ne pas entraver cette évolution", estime Delphine Klopfenstein Broggini, vice-présidente de Pro Velo.

ats/lan

Publié Modifié