Publié

Coupe du monde au Qatar: opération séduction au sein de la Berne fédérale

A deux mois du Mondial de foot, les élus fédéraux invités à une réception à l'ambassade du Qatar. [LAURENT GILLIERON - KEYSTONE]
A deux mois du Mondial de foot, les élus fédéraux invités à une réception à l'ambassade du Qatar / La Matinale / 1 min. / le 23 septembre 2022
A deux mois de la très controversée Coupe du monde au Qatar, les organisateurs et les instances du football s'activent auprès des parlementaires suisses. Les représentants de Doha ont convié mardi prochain à Berne tous les élus à une réception autour du Mondial, a appris la RTS.

La Coupe du monde, qui débutera à la mi-novembre au Qatar, essuie de nombreuses critiques depuis son attribution en 2010. Aux soupçons de corruption se sont ajoutées les polémiques entourant les questions environnementales et, surtout, les milliers d'ouvriers morts sur les chantiers.

Face à ces critiques, les élus sous la Coupole fédérale semblent être des cibles de choix en termes de communication. Toutes et tous ont reçu ces derniers jours une invitation à une réception à Berne, en présence de l'ambassadeur du Qatar Mohammad Jaham Al-Kuwari et de la secrétaire générale de la FIFA, la Sénégalaise Fatma Samoura.

"Je n'ai pas envie d'être mêlé à l'organisation du Mondial"

Opposés à ce tournoi, de nombreux parlementaires ont immédiatement jeté l'invitation qatarie. C'est le cas du conseiller national Vert genevois Nicolas Walder: "Je peux comprendre que certaines personnes pour qui le football a plus d'importance que les droits humains y aillent. Personnellement, je n'ai pas envie d'y aller, comme je n'ai pas envie d'être mêlé à l'organisation de cette coupe du monde."

Le Genevois estime que les parlementaires ont un devoir de communication quant aux conditions entourant le Mondial: "C'est à nous d'être vigilants en rappelant en permanence que derrière le vernis de cette manifestation, il y a des loi et des actes qui ne sont pas glorieux, qui devraient changer. C'est à nous de le faire, mais pas dans ce type de réception."

>> L'interview de Nicolas Walder dans La Matinale:

Nicolas Walder "Pour pouvoir garder les frontières ouvertes, il faudrait généraliser les tests" [RTS]RTS
Opération séduction des parlementaires avant le Qatar: interview de Nicolas Walder (Verts/GE) / La Matinale / 1 min. / le 23 septembre 2022

"C'est important de parler avec ces personnes"

D'autres, comme l'UDC saint-gallois Roland Rino Büchel, comptent bien s'y rendre. "Je vais y aller et j'espère vraiment que les personnes qui ont promis d'être présentes le seront bel bien, afin que nous puissions poser des questions critiques."

A quoi s'attend-il? "On verra ce qu'ils disent, mais c'est important de parler avec ces personnes. On ne peut pas critiquer, puis ne pas écouter ce qu'ils ont à dire. Je pense que des progrès ont été faits, mais je veux voir les preuves."

>> L'interview de Rino Büchel dans La Matinale:

Le conseiller national UDC Roland Büchel. [Gaëtan Bally - Keystone]Gaëtan Bally - Keystone
Opération séduction des parlementaires avant le Qatar: interview de Roland Büchel (UDC/SG) / La Matinale / 44 sec. / le 23 septembre 2022

Quel sera le message des représentants de Doha? Dans quelle mesure l'impact climatique et les droits humains seront-ils abordés ce mardi? Contactée par la RTS, l'ambassade du Qatar n'a pour l'instant pas répondu.

L'ASF convie elle aussi les parlementaires

Signe d'un certain malaise à deux mois du Mondial, les instances du football peaufinent leur stratégie de communication et leur agenda. L'Association suisse de football (ASF) souhaite, elle aussi, faire passer son message auprès des élus. Elle a invité plusieurs parlementaires à une rencontre vendredi prochain.

L'invitation que s'est procurée la RTS mentionne la question des droit humains au Qatar, mais aussi les objectifs et la "responsabilité sociale" de l'équipe de Suisse de football.

Sujet radio: Julien Bangerter

Adaptation web: Mathieu Henderson

Publié