Modifié

Octobre rose, ce mois dédié à la prévention du cancer du sein

Octobre rose et la lutte contre le cancer. L'intelligence artificielle progresse à grands pas [RTS]
Octobre rose et la lutte contre le cancer. L'intelligence artificielle progresse à grands pas / 19h30 / 2 min. / le 1 octobre 2020
Grâce à une meilleure détection et une prise en charge plus ciblée, le cancer du sein est mieux soigné aujourd'hui. Depuis les années 90, le taux de survie n'a cessé de s'améliorer pour arriver à 80% de guérison. L'opération Octobre rose vise à continuer dans cette voie.

Jeudi dans le 12h45, Khalil Zaman, responsable médical du Centre du sein, au service d'oncologie du CHUV, explique que la mise en place du dépistage du cancer du sein depuis les années 1990, ainsi qu'une meilleure connaissance de la biologie du cancer, permettent d'individualiser les traitements par rapport au type de maladie ou d'éviter les surtraitements. Un ensemble de facteurs qui a contribué à diminuer l'agressivité de la chirurgie et à adapter les traitements.

Avec un tel taux de guérison, "il est important que la qualité de vie des patientes soit bonne", précise le spécialiste. Il relève notamment la création d'un réseau mettant en relation patients, associations, infirmières spécialisées ainsi que des soins de médecines complémentaires. Le tout vise à offrir une prise en charge plus globale des patientes.

Evénements en ligne à Genève

A l’occasion d’Octobre rose, les Hôpitaux universitaires de Genève et l’Hôpital de La Tour organisent des événements en ligne pour sensibiliser la population au cancer du sein. Des ateliers, des vidéos et des témoignages seront proposés. L’accent sera mis sur l’importance de prendre soin de son corps et de son esprit, durant et après la maladie.

Cette année, Octobre rose sera consacré aux traitements et à leur impact sur l’apparence physique, écrivent les deux hôpitaux jeudi. La perte de cheveux et des sourcils, l’ablation partielle ou totale des seins entraînent des modifications corporelles qui engendrent une perte de confiance en soi. Accepter son nouveau corps est pourtant essentiel pour guérir et se reconstruire.

Différentes méthodes, soins et techniques existent pour prendre soin de soi pendant et après le cancer. Plusieurs ateliers en ligne sont proposés, de la dermopigmentation à la prothèse et lingerie, en passant par le coaching en image et le maquillage. Des vidéos et des témoignages sont aussi publiés. Notamment celle d'un homme atteint d'un cancer du sein, fait souvent méconnu.

>> Les explications de Khalil Zaman dans le 12h45:

Octobre rose, mois dédié à la prévention du cancer du sein. Eclairage de Khalil Zaman sur les progrès dans le domaine [RTS]
Octobre rose, mois dédié à la prévention du cancer du sein. Eclairage de Khalil Zaman sur les progrès dans le domaine / 12h45 / 2 min. / le 1 octobre 2020

ebz avec ats

Publié Modifié

Le cancer le plus fréquent chez la femme

En Suisse, le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme. Plus de 6000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année et plus de 1400 femmes en décèdent. Une femme sur huit sera concernée au cours de sa vie par cette maladie.

Aujourd'hui, le taux de survie à 5 ans d’une femme ou d’un homme touchés par un cancer du sein s’élève à 87%.