Modifié

Un mineur sur cinq peut toujours se procurer de l'alcool

AddictionSuisse relève qu'il est plus facile d'acheter de l'alcool pour une fille.  [Urs Flueeler - keystone]
Un mineur sur cinq peut toujours se procurer de l'alcool / Le Journal horaire / 30 sec. / le 30 septembre 2020
Dans près de 20% des cas, les mineurs étaient en mesure l'an dernier de se procurer des boissons alcoolisées. Si cela représente une baisse de 10 points de pourcentage par rapport à 2016, des progrès restent toutefois à faire, indique Addiction Suisse.

Dans 81,7% des cas, le personnel de vente ou de service confronté à une vente d'alcool a procédé à un contrôle de l'âge, soit de vive voix, soit en procédant à un contrôle d'identité.

Les garçons qui effectuaient les achats en groupe ont été contrôlés plus souvent que les groupes de filles. Les filles qui faisaient leurs achats seules ont par ailleurs obtenu plus souvent de l'alcool que les garçons, relève Addiction Suisse.

Différences selon les points de vente

La fondation dont le but est de diminuer les problèmes liés à la consommation d'alcool relève des différences entre les types de points de vente. Les stations-service affichent le meilleur résultat, avec un peu plus de 10% de ventes illégales. Viennent ensuite les cafés, les restaurants, les chaînes de magasins et les grands distributeurs (environ 20%). Le taux d'infractions est plus élevé dans les fêtes et manifestations ainsi que dans les bars et les pubs (plus de 30%).

ats/fgn

Publié Modifié