Modifié

Gratuité des tests et app de traçage, le détail des annonces du Conseil fédéral

Gratuité des tests et application de traçage: les armes de la Confédération pour enrayer le Covid-19 [RTS]
Gratuité des tests et application de traçage: les armes de la Confédération pour enrayer le Covid-19 / Forum (vidéo) / 6 min. / le 24 juin 2020
L'application de traçage SwissCovid pourra être utilisée par la population dès jeudi. Le Conseil fédéral a adopté mercredi l'ordonnance sur le système de traçage de proximité. Il sera par ailleurs possible à tout le monde de se faire tester gratuitement.

Cette application mobile complétera donc le traçage classique des contacts utilisé par les cantons, afin d'interrompre au mieux les chaînes de transmission. Son téléchargement sera gratuit et son utilisation facultative, bien que vivement recommandée.

L'application utilisera la technologie bluetooth pour mesurer anonymement la durée et la distance par rapport aux autres téléphones portables munis de celle-ci. Elle enregistrera les "contacts étroits", soit de moins de 1,5 mètre et de plus de 15 minutes, et permettra d'avertir et de guider ses usagers en cas de contamination potentielle (voir encadré).

Le Conseil fédéral a déjà prévu d'en faire cesser l'usage dès qu'elle ne sera plus utile pour lutter contre l'épidémie. La loi échoit au plus tard le 30 juin 2022.

Tests gratuits

Par ailleurs, les personnes qui se soumettent à un test de dépistage du Covid-19 ne devront plus débourser un centime dès jeudi. Les coûts seront pris en charge par la Confédération. Cela a pour but d'empêcher que certaines personnes renoncent à se faire dépister à cause des frais engendrés, justifie le gouvernement.

>> Revoir le reportage du 19h30:

Les tests de dépistage seront pris en charge par la Confédération. Le message des autorités est clair.... faites-vous tester. [RTS]
Les tests de dépistage seront pris en charge par la Confédération. Le message des autorités est clair.... faites-vous tester. / 19h30 / 1 min. / le 24 juin 2020

La Confédération prendra en charge aussi bien les tests permettant de déceler une contamination que les tests sérologiques de détection des anticorps. Toutes les personnes présentant des symptômes légers devraient s'y soumettre, mais cette recommandation ne concerne pas les enfants. Il reviendra aux pédiatres d'évaluer chaque situation au cas par cas. Il n'est pas non plus nécessaire de se faire tester avant de partir en vacances sans indication médicale spécifique.

Cette disposition met fin à une inégalité de traitement en fonction des cas. La décision du Conseil fédéral répond à une demande de la task force scientifique de la Confédération, ainsi qu'aux recommandations de l'OMS, qui s'exprime de longue date en faveur d'une politique de tests massifs.

>> La réaction de Rebecca Ruiz, de la conseillère d'Etat vaudoise:

Tests de dépistages du Covid gratuits: la réaction de Rebecca Ruiz [RTS]
Tests de dépistages du Covid gratuits: la réaction de Rebecca Ruiz / 19h30 / 3 min. / le 24 juin 2020

Restrictions aux frontières levées

Les capacités de test n'en sont pas moins élevées. Selon l'OFSP, elles se situent à 15'000 tests par jour. Le Conseil fédéral va demander un crédit supplémentaire de 288 millions de francs, répartis sur deux ans ; une somme qui correspond à une moyenne de 8000 tests par jour.

Les travailleurs de pays hors Union européenne et AELE pourront dès le 6 juillet à nouveau venir en Suisse pour y travailler. Le Conseil fédéral a décidé de lever les restrictions à l'admission de ces personnes mises en place à cause du coronavirus. Les ressortissants de ces pays ne pourront toutefois pas encore passer leurs vacances en Suisse.

ats/jop

Publié Modifié

Notification et informations

Si une personne est testée positive, elle recevra un code de la part du service du médecin cantonal. Elle pourra saisir ce code dans l'application, sur base volontaire. Les utilisateurs et utilisatrices qui auront été en contact avec elle seront alors avertis par une notification, et informés via sur l'infoline de l'Office fédéral de la santé publique sur les étapes à suivre.

Si un médecin ou des autorités décident de la mise en quarantaine suite à une notification de Swisscovid, les personnes pourront bénéficier d'une allocation pour perte de gain. Ce n'est pas le cas si les personnes décident d'un isolement de leur propre chef.

La phase test a été lancée vers la mi-mai. L'application a été soumise à divers contrôles et aucun problème critique ou systémique n'a été signalé, indique le communiqué du Conseil fédéral. Le centre national pour la cybersécurité continuera à récolter les avis afin de garantir la protection permanente des données et la sécurité des utilisateurs et utilisatrices.

>> Lire aussi: Risque de cyberattaques sur l'application de traçage Swisscovid