Modifié

Premiers effets des mesures de prévention dans une dizaine de jours

Il faudra probablement une semaine à dix jours avant de voir les effets des mesures de la Confédération [RTS]
Il faudra probablement une semaine à dix jours avant de voir les effets des mesures de la Confédération / Forum (vidéo) / 3 min. / le 17 mars 2020
La pandémie de Covid-19 a une inertie naturelle. Les nouvelles mesures de prévention auraient des premiers effets visibles sur le taux d'infection dans une dizaine de jours.

Dans les prochains jours, la progression des cas positifs au coronavirus sera probablement exponentielle, a précisé mardi l'OFSP lors de son point presse.

"Ce n'est que le début de la vague", a avancé Daniel Koch, responsable de la division des maladies transmissibles. Les chiffres continueront à grimper dans les prochains jours. Les mesures ne devraient montrer leurs effets que d'ici la fin de la semaine prochaine.

Période d'incubation

Dans la masse des personnes qui ont été infectées avant les mesures historiques annoncées par le gouvernement, celles qui vont développer des symptômes le feront dans 5 à 6 jours en moyenne à partir de minuit lundi (16 mars), ce qui mène à dimanche.

Pour les personnes chez qui ces symptômes vont se révéler suffisamment graves pour une hospitalisation, il faut compter en moyenne 4 jours entre le début des symptômes et l'admission. La situation sera plus précise dans une dizaine de jours, donc.

Concernant la mortalité, il faudra attendre encore une dizaine de jours supplémentaires.

Baisse de la mortalité à la mi-février en Chine

En Chine, foyer du nouveau coronavirus, les premières mesures de quarantaine ont été introduites à Wuhan le 20 janvier, avant la fermeture complète de la ville le 23 janvier et quinze autres cités le lendemain.

Les enquêtes rétrospectives montrent que les débuts des symptômes ont commencé à baisser six jours après les premières mesures et qu'il a fallu encore plusieurs jours pour que cette baisse se traduise dans les chiffres officiels. Il a fallu attendre mi-février pour que la mortalité se mette à baisser.

>> Lire aussi: Ces Etats asiatiques qui ont réussi à juguler l'avancée du coronavirus

Signes encourageants en Italie

En Italie, pays d'Europe le plus touché avec 2158 morts pour 27'980 cas, le confinement a permis d'aplanir légèrement la courbe épidémique ce week-end, même si le nombre de patients aux soins intensifs a augmenté, a précisé le chef de la protection civile.

Pour démontrer l'efficacité des gestes barrières, le Washington Post a publié sous la forme d'infographies différents scénarios basés sur le respect ou non des distances sociales.

Tout le monde reste néanmoins prudent. Des retards d'enregistrement des cas sont possibles. Et les autorités veulent que la population continue de respecter les mesures annoncées.

>> Lire: Le Conseil fédéral recommande aux Suisses de rester à la maison

>> Lire: Prévention, diagnostic ou ligne téléphonique, les conseils officiels sur le coronavirus en Suisse

Lucia Sillig/ani

Publié Modifié